Cinema

Poulet aux prunes de Marjane Satrapi

Poulet aux prunes de Marjane Satrapi

23 octobre 2011 | PAR Olivia Leboyer

Après avoir adapté à l’écran la tétralogie Persépolis, le duo Marjane Satrapi-Vincent Paronnaud s’est attelé à celle de la BD Poulet aux prunes. Sortie le 26 octobre.

Le poulet aux prunes, c’est le plat préféré de Nasser Ali (Mathieu Amalric), un violoniste que la réalité n’intéresse que très modérément. Aussi, réussir le poulet aux prunes, voilà la seule qualité qu’il reconnaît à sa femme, Faringuisse (Maria de Medeiros, dans un très joli rôle d’amoureuse à sens unique). Car Nasser Ali est las de tout, de sa famille, de ses enfants, des tracas quotidiens et, à la faveur d’un incident, même de la musique.
La musique qui l’animait venait de son amour de jeunesse pour une belle jeune fille, amour impossible transposé depuis des années en rêve et en notes. Mais un incident vient tout briser, la ligne de vie et le cœur de Nasser Ali qui, trop sensible pour ce monde, décide qu’il est temps pour lui de mourir.

Le récit, dans la tradition du conte oriental, oscille entre le comique et le mélo, Nasser Ali faisant poliment passer son désespoir pour un caprice. Mais le mal n’est-il pas plus profond ? Le film se déroule en petites saynètes, composées comme des vignettes, qui forment autant de nuages de fumée, de petites vagues, jusqu’à la conclusion logique de la vie de Nasser Ali, tout entière tournée vers la musique et l’amour.
Les plus jolies séquences sont celles où l’on voit ce nuage de fumée, bloc de tristesse presque solide. Si le film n’a pas autant de style que la BD (qu’il faut lire !) et n’émeut pas autant, il possède un certain charme.

Poulet aux prunes, de Marjane Satrapi, France, 1h31, avec Mathieu Amalric, Edouard Baer, Maria de Medeiros, Golshiteh Farahani, Eric Caravaca, Chiara Mastroianni, Jamel Debbouze, Isabella Rossellini. Sortie le 26 octobre 2011.

Infos pratiques

RUBIN STEINER & IRA LEE au Point Éphémère
15e édition du Festival Cinéma Télérama
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

4 thoughts on “Poulet aux prunes de Marjane Satrapi”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *