Cinema

Palmarès du festival d’amour de Cabourg

15 juin 2010 | PAR Margot Boutges

On vous avait annoncé le festival du film d’amour de Cabourg du 9 au 13 juin. Les résultats sont tombés et le palmarès a été dévoilé lors d’une cérémonie menée par l’ambassadrice providentielle Sandrine Bonnaire que l’on avait découverte dans « A nos amours » de Chabrol.

Deux cinéastes doivent se partager le grand prix 2010 : Hirokazu Kore-Heda, le réalisateur célébré de Nobody Knows et de Still walking décroche le fanion avec Air Doll (voir vidéo) qui compte l’histoire d’une poupée gonflable dotée d’un coeur, qui prend vie, explore le monde avec des yeux d’enfant, et rencontre l’amour. La trame ne manque pas de nous rappeler le manga à l’eau de rose Chobits. L’italien Silvio Soldini est le deuxième grand vainqueur avec Ce que je veux de plus de Silvio Soldini qui raconte la passion d’un homme et une femme dans l’adultère.

Le Swann d’or de la meilleure d’actrice a été attribué à Marina Hands qui s’était déjà distinguée dans Lady Chatterley qui lui avait valu le césar de la meilleure actrice 2007. Elle est cette fois primée pour Ensemble nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour qui avait pourtant fait un joli flop critique et public. Eric Elmosnino est sacré meilleur acteur avec son interprétation de Serge Gainsbourg dans l’épopée amoureuse du chanteur racontée par Joann Sfar dans Gainsbourg, vie héroïque. Le Swann d’or de la meilleure réalisatrice 2010 revient à Julie Delpy qui a filmé et endossé le costume de La comtesse, retraçant l’histoire d’Erzebeth Bathory conduite à la folie meurtrière à cause d’une malheureuse histoire d’amour. Le titre de meilleure comédie romantique revient à L‘arnacoeur réunissant Romain Duris et Vanessa Paradis. Une distinction des plus naturelles : Il y avait longtemps qu’on avait pas autant ri et palpité dans un genre où excellent plutôt les anglais et américains. A relever aussi, une petite floraison de coups en tous genres. Le coup de coeur a été déclenché par White Material de Claire Denis et par la performance de Christophe Lambert dans La disparue de Deauville réalisée par sa compagne Sophie Marceau. Et le jury a eu le coup de foudre pour l’épopée de Mammuth de Benoît Delépine et Gustave Kervern.

Tout le palmarès ici.

La quête du plaisir féminin bientôt sur HBO
Amy Winehouse en route pour un troisième album
Margot Boutges

One thought on “Palmarès du festival d’amour de Cabourg”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *