Cinema
[LIVE-REPORT] La Folle soirée Septième continent parrainée par Valérie Donzelli (17/09/2013)

[LIVE-REPORT] La Folle soirée Septième continent parrainée par Valérie Donzelli (17/09/2013)

18 septembre 2013 | PAR Olivia Leboyer

Le Septième continent, association créée par sept passionnés de cinéma pour promouvoir la jeune création, a fêté sa rentrée hier soir au Cinéma Etoile Lilas. Au programme, deux très jolis films, Les secrets de l’invisible d’Antonin Peretjatko et Artemis, cœur d’artichaut d’Hubert Viel (qui sort mercredi prochain).

C’est une rentrée colorée, pleine de fraîcheur, que nous a offerte hier soir le Septième continent. Valérie Donzelli, pull marine et rouge baiser, s’est déclarée vraiment touchée de parrainer les deux films projetés, très dissemblables et néanmoins réunis par un lien de parenté, un même élan. L’un est saturé de couleurs, le court-métrage d’Antonin Peretjatko Les secrets de l’invisible, l’autre, Artemis, cœur d’artichaut d’Hubert Viel, tourné en Super 8, en noir et blanc. Tous deux parlent d’amour, de jeunes filles en fleurs, modernes, mélancoliques et délurées.

Avant la projection, la chanteuse Mesparrow a interprété a capella, d’une belle voix au swing entre Camille et Devendra Banhart, deux titres de l’album Variations sur Artemis, qui sort en novembre. Coupe à la garçonne et pull over, le moineau a réchauffé la salle transie par la pluie persistante de ce mardi…

D’Antonin Peretjatko, nous avions aimé cet été La Fille du 14 juillet, long métrage tourbillonnant avec Vincent Macaigne (Un monde sans femmes de Guillaume Brac, La Bataille de Solferino de Justine Triet). Tournés avant le passage au long, ces Secrets de l’invisible ont quelque chose d’irrésistible : un comique calme, nonchalant, qui n’a pas peur de tomber parfois à plat (c’est encore plus drôle). Deux copains, sortes de Pieds Nickelés de la drague, se donnent comme challenge de comprendre La « jeune fille », concept des plus évanescents. Armés de courage et, surtout, d’une infinie patience, les voilà lancés, au fil des saisons, sur les traces de Joli-Cœur, une blonde déconcertante. N’a-t-elle pas le front d’organiser, avec une logique véritablement capitaliste, sa propre inaccessibilité ? De manière plaisante, Sarkozy et Carla occupent une place de choix dans cette enquête sauvage. On pense un peu à Godart, bien sûr, avec ces vraies-fausses réflexions sociologiques et le refus total de l’esprit de sérieux. Mais il y a aussi, dans le tempo à contretemps, dans le chromo des saynètes légèrement mélancoliques, une vraie singularité.

Avec Artemis, cœur d’artichaut, le premier film d’Hubert Viel, nous restons dans le registre de la Carte du Tendre. Le réalisateur, comme dans les chœurs grecs, s’est attribué un rôle de narrateur décontracté pour nous conter la rencontre d’Artemis et de la nymphe Kalie, deux jeunes filles de l’époque moderne, mais en porte-à-faux. Un film très sensible, pudique et original, qui sort le 25 septembre. Ne le manquez pas ! (voir notre critique). Hubert Viel, vivement applaudi, a retracé la genèse de cette Artemis, réalisée avec peu d’argent et beaucoup de soin. Dans les deux rôles principaux, deux amies proches. Noémie Rosset (qui joue Kalie), impressionnante de naturel et de charme, n’avait jamais joué. Sur scène, elle danse d’un pied sur l’autre, timide et assurée, prête à pouffer de rire à tout instant !

Enchantés par ces deux beaux gestes de cinéma, nous avons poursuivi la soirée avec un verre, sur la terrasse du Ciné Etoile Lilas. Sous les étoiles, et sous la pluie !

Sept jours à l’envers de Thomas Gornet
Benoit Brisefer : le tournage de l’adaptation est en route
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *