Cinema
Les distractions: Une histoire d’amitié sur fond de guerre en Algérie

Les distractions: Une histoire d’amitié sur fond de guerre en Algérie

24 janvier 2012 | PAR Clementine Athanasiadis

Dans le cadre du cycle sur la guerre d’Algérie qui se déroule du 24 janvier au 2 février, le Forum des images projette ce soir Les distractions.

Ce film en noir et blanc signé Jacques Dupont, raconte, sur fond historique évident, une histoire d’amitié entre deux hommes. L’un est journaliste parisien (Jean Paul Belmondo) chargé de réaliser un reportage photo sur un malfaiteur (Claude Brasseur) qui a tué un policier en prenant la fuite. Une fois sur les lieux, Paul découvre que le tueur qu’il traque n’est autre que Laurent, ex-parachutiste comme lui, qui lui sauva la vie sur le front en Algérie. Il décide alors de le cacher…

Sorti en salles en 1960, Les Distractions qui s’inscrit dans le courant de la Nouvelle Vague n’a pas connu la censure. Jean Pierre Belmondo incarne ici, un an avant la sortie de A bout de souffle, un jeune homme léger porté par l’insouciance.

le film est projeté à 17heures au Forum des images, 2 rue du Cinéma. dans les Halles. Pour plus d’inforations, c’est ici.

Cinélatino : 24èmes Rencontres de Toulouse
L’Industrie du rêve, du 1er au 4 février à Paris et en Ile-de-France
Clementine Athanasiadis

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *