Cinema

Le court métrage s’installe à Clermont-Ferrand

03 février 2009 | PAR Geoffroy

clermont-ferrandAffiche du 31ème festival international du court métrage de Clermont-Ferrand

Du 30 janvier au 7 février 2009, se tient le 31ème festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, où sont en lice plus de 400 films. Véritable dénicheur de talent, ce festival réunit chaque année un public de cinéphile toujours plus nombreux, entre 120 000 et 135 000 cinéphiles et professionnels sont attendus.

Cette année encore, le festival passionne le monde, au sens propre du terme, du cinéma avec 107 pays différents présents sur le festival. Une organisation qui regroupe chaque année 70 salariés et environ 230 bénévoles. Durant 9 jours, les jeunes pousses du 7ème art vont défendre leur court métrage.

Dans la compétition nationale, ce sont 59 films qui s’affronteront pour gagner le grand prix du jury. Celui-ci est composé de Joël Brisse (peintre, cinéaste), Grégoire Hetzel (compositeur, musicien, romancier), Blandine Lenoir (réalisatrice, scénariste, comédienne) et Olivier Megaton (réalisateur, peintre, romancier). On peut citer parmi les oeuvres sélectionnées « Corpus/corpus » réalisé par Christophe Loizillon ou encore « Anima » réalisé par Julien Lasbleiz, Elliott Kajdan, Nicolas Maurice et Rémi Devouassoud.

Dans la catégorie internationale, 76 films sont en course pour remporter un prix. Le jury de cette compétition est lui composé de Daoud Aoulad-Syad (réalisateur, photographe, écrivain), Menno De Nooijer (réalisateur, photographe, sculpteur), John Smith (réalisateur), Zhang Xian Min (réalisateur, acteur, écrivain, producteur, enseignant) et Teona Strugar Mitevska (réalisatrice, scénariste). Parmi les films sélectionnés, on peut voir « Akbulak » réalisé par Tatiana Korol et « Just Act Normal » de Hollie Lavenstein.

Quand à la catégorie Labo, qui est arrivée au sein du festival il y a 8 ans, elle verra pas moins de 43 courts métrages décalés se disputer l’affiche. Le jury sera, lui, composé de Ed Handley (musicien, compositeur), Jonathan Hodgson (réalisateur, producteur) et Ree Treweek (réalisatrice, illustratrice). Les prix seront attribués le 7 février par l’ensemble des jury. On retrouve dans ces films expérimentaux : « 4 » de Edouard Salier et « The Black Dog’s Progress » réalisé par Stephen Irwin.

Cette 31ème édition est aussi, le moment pour le festival de Clermont-Ferrand, de rendre hommage à deux styles de cinéma : le cinéma néerlandais et la comédie musicale. Au travers d’une rétrospective regroupant une cinquantaine de films en 6 programmes, le festival va rendre hommage au court métrage néerlandais des 15 dernières années. A partir de 30 courts métrages, les organisateurs vont retracer l’évolution des comédies musicales, de 1930 à nos jours.

Ce festival est un tremplin pour les jeunes talents du 7ème art en attente de reconnaissance. Un moyen de se faire connaître mais aussi de partager ensemble une passion.

Pour aller voir l’ensemble des films en compétition cliquez ici.

Cinéma : L’étrange cas de Benjamin Button, de David Fincher
Notre sélection des sorties ciné de la semaine du 4 février
Geoffroy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *