Cinema
L’Assassin d’Elio Petri, un film noir avec Marcello Mastroianni disponible en Dvd

L’Assassin d’Elio Petri, un film noir avec Marcello Mastroianni disponible en Dvd

06 mars 2013 | PAR Yaël Hirsch

Carlotta réédite le premier long-métrage de Elio Petri. Sorti en 1961, ce film noir du réalisateur de « Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon » (1970) retrace une enquête criminelle dont Marcello Mastroianni est le principal suspect. Noir, avec la présence lumineuse de Micheline Presle. Sortie dvd chez Carlotta le 6 mars 2013.

Un matin le jeune et beau Alfredo Martelli (Marcello Mastroianni) est interpellé dans sa boutique d’Antiquaire de la Piazza di Spagna pour être interrogé par le commissaire Palambo (Salvo Randone) sur le décès subit de sa maîtresse, la riche et raffinée Adalgisa De Matteis (Micheline Presle)… Alors que la veille, Alfredo avait rendu visite à Adalgisa et que les amants s’étaient disputés à propos des dettes de Alfredo par rapport à sa maîtresse qui lui a permis de s’établir comme antiquaire, le beau ténébreux est le premier suspect d’une enquête que le commissaire Palambo n’hésite pas à faire traîner en longueurs…

Construit entièrement en flash-backs, avec langueur et sensualité, « L’Assassin » distille un climat angoissant où le héros se trouve petit à petit pris au piège de l’enquête policière. Un film vénéneux, et certainement très critique des mœurs inquisitoires de son temps, porté par un Mastroianni au summum de son élégance. Une œuvre parfaitement restaurée, à recommander aux fans de cinéma italien des années 1960.

L’Assassin, de Elio Petri, avec Marcello Mastroianni,  Micheline Presle, Salvo Randone, Cristina Gaioni, 1961, 100 min, dvd Carlotta, 19.99 euros.

Bonus :
PETRI PAR PAOLA (16mn) : Paola Pegoraro Petri, épouse d’Elio Petri, et Jean A. Gili, historien du cinéma italien, racontent la production de L’Assassin, de la genèse à la confrontation avec la censure.
COUPABLE INNOCENCE (16mn) : Jean A. Gili explique pourquoi le premier film d’Elio Petri incarne la société italienne d’après-guerre et contient déjà l’essence de son cinéma.
BANDE-ANNONCE D’ÉPOQUE
BANDE-ANNONCE 2012

Gagnez 10×2 places pour Lazy Days au Showcase, le samedi 23 mars
Où sont passés les intellectuels ? Enzo Traverso fait le point sur une espèce en voie de disparition
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture