Cinema
Hors Pistes au Centre Georges Pompidou du 18 janvier au 3 févrierp

Hors Pistes au Centre Georges Pompidou du 18 janvier au 3 févrierp

03 janvier 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Sortez des boulevards bleus balisés, dévorez le domaine  hors piste poudreux. Ce n’est pas à Morzine que cela s’explore mais à Beaubourg pour un festival bien contemporain : Hors Pistes vous propose un autre mouvement des images.

Du 18 janvier au 3 février, les cinémas et l’espace 13-16  seront le théâtre des projections de nouvelles formes de l’image contemporaine. Cette année, le thème sera celui de ma Miniature. C’est donc tout en zoom et en détail que nous verrons des films et images projetés images exposées, images performées.

La miniature implique le mouvement qui nous amène du plan américain à l’infinitésimal. Hors Pistes sèmera le trouble car ce qui apparaît immense à l’écran peut être tout petit dans le réel. Qui voit juste ?  « L’image transforme le petit en grand, un minuscule décor devient une gigantesque ville, un infime mouvement se métamorphose en une immense bataille et un petit personnage devient un colosse, telle est la magie de l’image, de Méliès à Kubrick. »

Le festival proposera ainsi une dizaine d’installations visant à raconter ce processus de transformation. Par exemple,  Jennifer et Kevin McCoy revisitent les trucages propres au cinéma avec Eternal Return et Traffic Series et leur dizaine de caméras braquées sur trois grandes maquettes : un désert, un bal et un embouteillage. Avec L’Utopie d’August Sander, Mohamed Bourouissa qui scanne des humains – et plus particulièrement les demandeurs d’emploi – pour les réduire à de petites statuettes en résine, scanne des artistes venus s’interroger avec lui sur le statut d’artiste. Mohamed Bourouissa sera présent durant tout le festival avec son camion et proposera de scanner les artistes présents et de s’interroger ainsi ensemble et à la vue de tous sur le statut de l’artiste.

Le spectacle vivant aura aussi sa place par le biais de performances de Eva Meyer Keller qui jouera de la mort en effectuant des massacres…de cerises ! Lors de la soirée d’ouverture,  le 18 janvier 2013 à 20h, la performeuse américaine Laura Heit  proposera The Matchbox Shows, un jeu d’échelle à partir de boîtes d’allumettes qu’elle manipule. Ainsi, derrière une table, elle donne vie à son cabaret miniature : un ami mort, un dompteur de tigres, un perfectionniste, un fantôme… Un spectacle miniature, simultanément projeté sur un écran géant derrière la table, dont les détails deviennent alors pleinement visibles.

Qui dit image dit film, et les salles de cinéma de Beaubourg ne seront pas en reste avec notamment les  « films du photographe italien Olivo Barbieri réalisés à l’aide d’une nouvelle technique photographique qui permet de ne maintenir le focus que sur certaines parties de l’image prise (logiciel Tiltshift, disponible sur les smartphones) : un monde filmé d’en haut avec beauté et étrangeté. »

Gagnez 12×2 places pour Max, le nouveau film de Stéphanie Murrat avec Joey Starr et Mathilde Seigner
L’homme aux poings de fer : entre la comédie, le kung fu, le film de super héros et le western spaghetti, un mélange des genres qui fonctionne
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Hors Pistes au Centre Georges Pompidou du 18 janvier au 3 févrierp”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture