Cinema
Luc Besson et Dominique Farrugia deviennent associés

Luc Besson et Dominique Farrugia deviennent associés

21 novembre 2012 | PAR Bastien Stisi

L’ancien parrain des Nuls Dominique Farrugia entre en collaboration avec le réalisateur/producteur Luc Besson. C’est la première fois que les deux hommes ont l’occasion de travailler ensemble. C’est aussi pour Luc Besson et pour la Cité du Cinéma, une nouvelle avancée symbolique.

Le 21 septembre 2012, le cinéaste Luc Besson inaugurait à Saint-Denis la Cité du Cinéma, pôle cinématographique de grande ampleur destinée à concurrencer, à terme, la Cinecitta de Rome ou le Pinewood de Londres. Avec l’arrivée à ses côtés de l’influent Farrugia, le récent réalisateur de The Lady (2011) voit son projet prendre une dimension nouvelle et s’immiscer un peu plus encore dans le paysage de la production cinématographique française.

Les accords, signés ce mardi entre les deux entreprises, stipulent que l’intégralité des films produits par Farrugia Entertainment Worldwide (celle de Farrugia) devra l’être en exclusivité et en partenariat avec EuropaCorp (la société de Besson). De plus, cette dernière détiendra une participation minoritaire dans Few, alors que Farrugia deviendra « conseiller spécial auprès de la direction générale » pour toutes les productions en langue française d’EuropaCorp.

« Cette association est d’abord un choix humain. Nous avions envie de travailler ensemble depuis longtemps, et je suis fier que Luc Besson et Christophe Lambert (le directeur général d’EuropaCorp) fassent confiance à la société que j’ai créée et à ses équipes. La machine Europa est impressionnante, et il est rassurant de l’avoir à son service. En ces temps agités, il est fondamental que les énergies et les talents se regroupent pour pouvoir continuer à faire des films ambitieux « , a déclaré ces derniers jours Dominique Farrugia, visiblement ravi de cette prochaine collaboration.

Dans les prochaines semaines, Farrugia et sa société s’installeront dans les locaux de la Cité du Cinéma, qui s’étalent sur plus de 6,5 hectares dans le quartier Pleyel. Avec une telle surface et malgré l’importance de Few, Besson peut voir venir : il reste encore de la place pour accueillir d’éventuels futurs collaborateurs qui souhaiteraient, eux aussi, voir l’avenir du cinéma français à travers le prisme de la plaine Saint-Denis…

Visuel : logo d’EuropaCorp

Les vernissages de la semaine du 21 novembre
Joann Sfar vampirise Canal + !
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

2 thoughts on “Luc Besson et Dominique Farrugia deviennent associés”

Commentaire(s)

  • Etienne M.

    Peut-être une coquille dans le titre, non ?

    novembre 21, 2012 at 13 h 07 min
  • Bastien Stisi
    Bastien Stisi

    Bien évidemment ! Merci pour ton attention Etienne.

    novembre 21, 2012 at 13 h 24 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *