Actu
Surendetté, Luc Besson se fait racheter par le groupe américain Vine

Surendetté, Luc Besson se fait racheter par le groupe américain Vine

16 juillet 2019 | PAR ines arrom

Le JDD (Journal du Dimanche) annonçait ce 14 juillet, le choix par dépit du réalisateur et producteur français Luc Besson de céder sa boite de production EuropaCorp à une entreprise américaine. 

Après des semaines de discussion et de négociation, le producteur français Luc Besson a refusé l’offre de Pathé pour le rachat de sa société EuropaCorp et s’est tourné vers le fonds new-yorkais Vine. Le JDD a dévoilé qu’à la suite d’une réunion dans le bureau de l’administratrice judiciaire Hélène Bourbouloux, le 3 juillet dernier, le producteur placé sous procédure de sauvegarde depuis le 13 mai, aurait finalement accepté le plan de reprise de l’un de ses principaux créanciers, le fonds américain Vine Alternative Investments

Le groupe Pathé menait des négociations depuis le 29 mai, mais n’est pas parvenu a trouvé un accord avec Vine. Le groupe de cinéma avait pourtant déjà signé un accord de distribution pour le dernier film du cinéaste Anna, mais cela n’a pas suffit. Le groupe américain veut convertir, de son côté, sa créance en capital pour devenir un actionnaire de poids au sein du groupe de Luc Besson. L’accord entre les deux groupes doit encore être validé par le tribunal du commerce de Bobigny sous la protection duquel été placée EuropaCorp

 

Visuel : © CC BY-SA 2.0

Elisa Tovati s’explique sur la vidéo de son pétage de plombs
Avignon OFF 2019 : « Grou ! », une épopée temporelle pour penser le futur
ines arrom

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *