DVDs

The deep blue sea, adultère à l’anglaise avec la belle Rachel Weisz

The deep blue sea, adultère à l’anglaise avec la belle Rachel Weisz

07 novembre 2012 | PAR Yaël Hirsch

Mélo inspiré par la pièce de Terence Rattigan « Deep Blue sea » est un film britannique en costume qui met Rachel Weisz dans le rôle d’une femme des années 1950 qui quitte son mari aimant et aisé pour un jeune pilote de la RAF jamais remis de la Seconde Guerre mondiale. Sorti en salles en juin dernier, ce film a circulé dans des festivals comme celui du film britannique de Dinard. Il est disponible en DVD chez Diaphana le 7 novembre 2012.

Synopsis : Hester Collyer (Rachel Weisz), épouse de Sir William Collyer (Simon Russell Beale), haut magistrat britannique, mène une vie privilégiée dans le Londres des années 1950. A la grande surprise de son entourage, elle quitte son mari pour Freddie Page (Tom Hiddlestone), ancien pilote de la Royal Air Force, dont elle s’est éperdument éprise. Sir William refusant de divorcer, Hester doit choisir entre le confort de son mariage et la passion.
Anna Karenine, Lady Chatterton, Mildred Pierce et même un soupçon de Scarlett O’hara, toutes les Bovary du 20ème siècle se retrouvent dans un Rachel Weisz qui a bien du mal à débiter son texte torturé. Mais sa beauté irradie l’écran, lèvre carmin et tenues simples et élégantes d’époque, tandis que dans le rôle du mari bafoué mais prêt à tout pour sauver sa femme et de la passion et de sa fâcheuse tendance à avaler de l’aspirine pour se suicider, Simon Russell Beale mérite une révérence. Bref, un mélo assez médiocre mais aux décors tout à fait convaincants et parfaitement agréable à suivre d’un œil distrait une froide nuit d’hiver.

« The deep blue sea », de Terrence Davies avec Rachel Weisz, Simon Russell Beale, Tom Hiddlestone, UK, 201295 min, dvd diaphana, 19.99 euros. Bonus : Bande-Annonce.

photo (c) Liam Daniel/ Diaphana.

Mois de la photo : le Marais flamboyant des hommes et des villes
Médée à l’Opéra de Lille
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “The deep blue sea, adultère à l’anglaise avec la belle Rachel Weisz”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *