DVD-VOD
[Critique DVD] « Hippocrate », une comédie sociale réaliste et efficace

[Critique DVD] « Hippocrate », une comédie sociale réaliste et efficace

11 janvier 2015 | PAR Hugo Saadi

Présenté en film de clôture à la Semaine de la critique du dernier festival de Cannes, Hippocrate, le second film de Thomas Lilti, est l’un des films surprises de la rentrée (près de 800 000 spectateurs). Cette plongé sociale dans les couloirs d’un hôpital parisien aux côtés d’un jeune interne se veut efficace, drôle et réaliste.

[rating=3]

La première particularité du film repose sur son réalisateur : Thomas Lilti. Quand il n’est pas derrière la caméra, il arbore une blouse blanche et reprend ses habitudes de médecin généraliste. Autant dire que le monde de la médecine il connait. Cet aspect se ressent fortement dans Hippocrate par son côté réaliste loin de tout voyeurisme. Quasi huis-clos, le film arpente les couloirs de l’hôpital passant de la salle de repos de l’interne de garde à la cantine ou le bureau du directeur pendant une toute la durée du métrage. Lilti brasse large et immerge le spectateur dans les coulisses de la vie d’un jeune interne, Benjamin (Vincent Lacoste), qui découvre le décalage entre théorie et pratique. Il partage son quotidien avec Abdel (Reda Kateb), un médecin étranger plus expérimenté que lui et se retrouve face à des situations qu’il aura du mal à gérer mêlant les craintes des patients et les questions des familles.

 Les rivalités entre internes et différents services sont bien amenées, le jeune réalisateur ne délaisse pas les soucis économiques auxquels sont confrontés les établissements hospitaliers (manque de personnel, de matériel etc …), mais ne rentre pas trop dans le détail pour complexifier son propos. Il n’en délaisse pas pour autant l’humour et livre un film qui alterne entre la légèreté et le poids dramatique de certaines scènes. Il connait la profession et peut se permettre de noircir le trait de façon habile. Sans en faire des tonnes, ni tomber dans le larmoyant, Thomas Lilti propose une réalisation tout en finesse qui permet une intégration rapide au cœur de l’équipe. Cette facilité est aussi à mettre sur le coup des bonnes performances de Vincent Lacoste et Reda Kateb, tous deux maîtrisant leur registre. On pourra reprocher un final un peu trop alambiqué aux péripéties grossières, servant à remettre sur la table les sujets brassés pendant tout le film. Malgré ce petit accrochage, Hippocrate se distingue dans le paysage cinématographique par son sujet et son traitement.

Concernant les bonus, rien de bien spécial. Le making-of est assez classique (coulisses du tournage et confession des acteurs, équipe technique…), mais les témoignages des acteurs-amateurs travaillant véritablement dans l’hôpital sont assez touchants.

Hippocrate, un fim de Thomas Lilti, avec Reda Kateb, Vincent Lacoste, Jacques Gamblin, comédie dramatique française, en DVD et Blu-Ray depuis le 7 janvier 2015.

Visuels © Le Pacte

Aujourd’hui, nous étions des millions de Charlie
« Le marchand de sable » : Lars Kepler signe un polar qui fait le job
Hugo Saadi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture