DVDs
[Coffret Dvd] 3 films sensuels, inquiétants et libres de Nicolas Roeg chez Potemkine

[Coffret Dvd] 3 films sensuels, inquiétants et libres de Nicolas Roeg chez Potemkine

08 septembre 2015 | PAR Yaël Hirsch

Potemkine réédite trois filmes cultes du cinéaste britannique des années 1970. Chef opérateur adulé de Lawrence d’Arabie ou Fahrenheit 451, Nicolas Roeg a marqué les années 1970 avec des films étrangement inquiétants et déstructuré, au climat fantastique et érotique. Trois œuvres hypnotisantes où se baladent David Bowie, Art Gafunkel, Harvey Keitel et Julia Christie à redécouvrirez  6 octobre dans la collection Agnès b de Potemkine.

[rating=4]


Inspiré par une nouvelle de Daphné du Maurier, Ne vous retournez-pas (Don’t Look now, 1973) met en scène un couple (interprété par Donald Sutherland et Julia Christie, la « Lara » du Docteur Jivago) dont le petite fille est morte. En visite à Venise pour restaurer une église, ils se trouvent pris dans les champs magnétiques et maléfiques d’une cité lagunaire où tout leur rappelle la perte de leur enfant… Même climat fantastique et apocalyptique dans L’homme qui venait d’ailleurs (1973), film porté par David Bowie à son plus glam et son plus maigre. Il y joue un extraterrestre venue sur terre avec un brevet magique, ange du profit à la santé fragile… Enfin, dans Enquête sur une passion (1980) le couple est au centre du frisson et du mal-être. Dans une Vienne hantée par ses tréfonds psychanalytiques et sa position de ville frontière de l’ « Autre Europe » en temps de Guerre Froide, ce film claustrophobe et construit en quinconce commence par le suicide d’une ravissante jeu-femme blonde (Theresa Russell, future femme de Roeg) et son amant psychanalyste obsédée par leur relation charnelle (le musicien Art Garfunkel).

Que ce soit dans une construction en Flash-Backs (Ne vous retournez-pas, Enquête sur une passion) ou de manière plus classique et linéaire (L’homme qui venait d’ailleurs), les films des années 1970 de Nicolas Roeg fonctionnent tout en sinuosité. Images à la fois lascives et violentes de corps enlacées, morbidité fascinante et noirceur psychologique troublante s’enchaînent comme autant de scène originelle. Sous le glam délicieusement suranné des années 1970, Nicolas Roeg concentre tellement l’angoisse, qu’on en perd le parfois le fil de l’histoire ; mais ses plans puissants et ses BO bien choisies fonctionnent à plein : on reste scotché, estomaqué et inquiet de début à la fin de chacun de ces 3 films cultes.

Coffret Nicolas Roeg, 3 Dvd, Potemkine, collection « Agnès b », 39 euros. Sortie le 6 octobre 2015.
Ne vous retournez-pas, avec Julie Christie, Donald Sutherland, 1973, 110 min.
L’homme qui venait d’ailleurs, avec David Bowie, 1976, 139 min,
Enquête sur une passion, avec Art Garfunkel ,Theresa Russell , Harvey Keitel, 1980, 122 min.
Bonus
– Entretien avec Jean-Baptiste Thoret
– « David Bowie au cinéma » par Jean-Marc Lalanne et Linda Lorin.

Gagnez 10 tote bag de l’édition 2015 de Culture au Quai
« Le Chat du Rabbin » de Joann Sfar revient enfin!
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *