BD
« Le Chat du Rabbin » de Joann Sfar revient enfin!

« Le Chat du Rabbin » de Joann Sfar revient enfin!

08 septembre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Neuf ans que nous l’attendions! L’illustre chat philosophe créé par Joann Sfar nous revient enfin dans un sixième tome Tu n’auras pas d’autre dieu que moi, paru aux éditions Dargaud. L’auteur nous propose un joli poème plein de galéjades aux accents délicieusement provocateurs autour de la foi, du désamour et de la solitude. 

Pas franchement agréable, plutôt arrogant même, à la silhouette osseuse et disgracieuse, le plus célèbre des chats de rabbin a commencé à faire parler de lui il y a 12 ans. Pendant 5 ans, et dans 5 tomes, il nous aura fait part de ses pérégrinations existentielles, la gueule grande ouverte. Car si le Chat du Rabbin nous fait craqué, c’est qu’il a la langue bien pendue.  Un félin qui parle, et jase sans vergogne, intarissablement curieux, il ne nous en fallait pas plus pour tomber amoureux. L’animal aux oreilles démesurées, fou amoureux de sa maîtresse, n’a qu’un but : vivre comme un humain. Dans une famille composée, d’ailleurs d’un rabbin et de sa fille, il voudra embrasser le judaïsme et même célébrer sa bar-mitsva en grandes pompes. Oui, l’excentricité de ce chat à l’intelligence délicieusement cocasse  nous avait manqué. Après nous avoir fait voyager d’Algérie en Ethiopie en passant par Paris, il aura fait une escale de neuf ans, dont il revient finalement en forme. En 2006, il célébrait le mariage de sa maîtresse, en 2011 il passait enfin à l’écran mais le film ne répondait pas à cette question pourtant essentielle pour tous les fans de la BD : et après, que se passe t-il ?

Eh bien, dans ce sixième tome, Zlabya, la maîtresse du chat, est enceinte. Cré nom de nom! Aurait pu s’exprimer l’animal. Car si cette nouvelle nous semble somme toute assez banale, c’est un monde qui s’écroule pour notre héros égocentrique.  En effet, il entretient avec sa maîtresse une relation privilégiée à laquelle il ne compte absolument pas déroger. Rongé alors par une jalousie dévorante et entendant bien faire valoir ses droits, le chat se tourne vers son maître qui lui conseille d’en appeler à sa foi. Il tente tout pour gagner les faveurs de Dieu…mais rien. Il finira par se faire une raison et tentera de renouer avec sa condition d’animal plutôt que de continuer à se comporter comme un humain. Ce sixième tome est en fait un joli prétexte, imaginé par Joann Sfar, pour que le chat parte en introspection. Pas de grand voyage autour du monde, cette fois, mais un voyage intérieur.

Ca n’est pas pour rien que Joann Sfar est philosophe de formation. D’ailleurs, bien qu’on ait attendu ce dernier tome pendant près de 9 ans, on ne peut en vouloir à l’auteur qui n’arrête jamais de créer. Des bandes-dessinées, des films (dont La dame dans l’auto, sorti en juin) et bientôt un nouvel album-journal intime, l’auteur n’a de cesse de nous régaler de ses talents novateurs. On a beau avoir attendu cette dernière BD, on est toujours aussi content de pouvoir enfin converser avec un chat!

Le chat du Rabbin, T6, Tu n’auras pas d’autre dieu que moi, aux éditions Dargaud

Visuel : ©Affiche officiel de l’album

[Coffret Dvd] 3 films sensuels, inquiétants et libres de Nicolas Roeg chez Potemkine
Gagnez 5×2 places pour le film « Les chansons que mes frères m’ont apprises »
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *