A l'affiche

Agenda cinéma de la semaine du 18 mars : sorties repoussées, films et festivals en ligne

Agenda cinéma de la semaine du 18 mars : sorties repoussées, films et festivals en ligne

18 mars 2020 | PAR Clémence Varène

Depuis samedi 14 mars, tous les cinémas de France ont dû fermer leurs portes, empêchant ainsi la sortie de tout nouveau film. Alors que certaines sorties notamment Pinocchio, de Matteo Garrone, Sans un bruit 2, de John Krasinski,  Benni  de Nora Fingscheidt et Jumbo de Zoe Wittock  n’ont pas encore de nouvelles dates et que les distributeurs se posent la question de la sortie en VOD, une partie des festivals prévus fin mars auront lieu en ligne et le confinement permet de découvrir dvds et vod. 

Confinés chez vous, vous pouvez également piocher des idées dans notre sélection de séries et de vieux films pour vous. 

Cinémas fermés, quels choix pour les distributeurs ? 

Si les films ne peuvent plus être diffusés dans les cinémas, les producteurs se retrouvent alors devant un dilemme : repousser la sortie du film, ou diffuser celui-ci en VOD. S’ils choisissent de repousser la sortie de leur film de plusieurs mois, ils risquent de se retrouver confrontés à une sur-affluence de films à un moment donné. Plusieurs grosses productions se feront concurrence une même semaine, ce qui se fera sûrement au détriment de films plus modestes. Le Monde parle d’un véritable « jeu de massacre » face au nombre de films qui sortiront en même temps. 

Cependant, un report de la date de sortie n’est de toute façon pas possible pour tous les films. Ainsi, ceux dont la promotion a déjà été faite, ou qui sont sortis en salle mercredi dernier (le 11 mars), ne peuvent se permettre de ne pas être diffusés. Cela impliquerait une trop grosse perte, puisqu’il faudrait par exemple refaire une campagne publicitaire. 

Reste alors l’option de la diffusion en VOD. C’est le parti pris de certain, par exemple la compagnie de production Shellac, qui sortira son prochain film sous cette forme, le 25 mars. Le directeur, Thomas Odonneau, dit de toute façon préférer cette solution, qui permettra presque plus de visibilité à ce documentaire. S’ils ont la chance d’avoir déjà une plateforme informatique qui pourra accueillir le film, ce n’est pas le cas de toutes les compagnies. Cela soulève une question supplémentaire : où et comment diffuser ces films.

De son côté, la tétralogie de Rosto Thee Wreckers Tetralogy, sortie le 4 mars dernier, passe en VOD payante dans le cadre de la Fête du court-métrage, du 25 au 31 mars, à l’adresse suivante : https://vimeo.com/ondemand/theetetralogy. Des films magnifiques qui mêlent animation, rock et prises de vue réelles, à découvrir absolument.

Aux États-Unis, le diffuseur Universal a déjà entrepris de rendre accessible sur sa plateforme tous les films qui étaient actuellement au cinéma, comme par exemple Invisible Man. 

Les festivals en ligne cette semaine 

Dans la même lignée, les organisateurs de certains des festivals de cinéma et de séries qui devaient se tenir cette semaine ont décidé de ne pas annuler complètement leurs évènements. C’est le cas du Festival International du Film sur l’Art  (FIFA). Depuis hier, tous les films de la programmation sont disponibles sur la plateforme VIMEO, et cela jusqu’au 29 mars. Un moyen pour le directeur du festival, Philippe Del Drago, de faire en sorte que tout le travail engagé dans le projet ne soit pas perdu. Grâce à cette initiative, il espère pouvoir diffuser 150 films en ligne. 

Dans la même veine, le festival Séries Mania, qui devait se dérouler à Lille du 20 au 28 mars, et qui annonçait il y a quelques jours être annulé, a mis en place une plateforme en ligne. Grâce à celle-ci, les professionnels de l’audiovisuel pourront accéder à certains éléments clefs du festival, moyennant un financement de 90 euros. 

Le festival Cinéma du Réel, qui devait commencer vendredi dernier, est lui aussi annulé, mais propose également une partie de sa programmation en ligne. Ainsi la plateforme Médiapart accueille les 13 films de la sélection Première Fenêtre. Les plateforme Tënk et Festival Scope accueillent également de leur côté une partie de la programmation. La première moyennant un abonnement, la seconde gratuitement, mais propose uniquement la sélection française.

Enfin, entre le 25 et le 31 mars, la Fête du Court métrage est annoncée … A la maison. Vous pourrez télécharger un lecteur sécurisé, qui vous permettra de voir et revoir une sélection spéciale de grands films courts, accessibles à tous, pour tous et bien évidemment gratuits ! Pour vous inscrire, c’est très simple, remplissez ce formulaire.  Vous recevrez alors votre identifiant et mot de passe à utiliser sur pour télécharger le lecteur à partir du 24 mars. Informations ici.

Les sorties de la semaine repoussées aux dates annoncées 

Petit Pays, d’Éric Barbier.

Adapté du roman de Gaël Faye, Prix Goncourt des Lycéens 2016, ce film suit Gabriel, un petit garçon innocent qui grandit au Burundi dans les années 80. La guerre civile arrive très vite, bousculent son quotidien, et son innocence. La sortie du film est pour l’instant repoussée au 26 août.

Les sorties DVD et VOD de la semaine

Le Mans 66, James Mangold

En 1966, Henry Ford II demande à un ingénieur et à un pilote de mettre au point une voiture de course afin de détrôner Ferrari, incontestable leader du domaine à l’époque, lors de la compétition du Mans. Ce film, inspiré d’une histoire vraie, met en scène deux grands acteurs, Matt Damon et Christian Bale, de façon remarquable.

Sympathie pour le diable, Guillaume de Fontenay

En novembre 92, sept mois après le début du siège de Sarajevo, le reporter de guerre Paul Marchand nous offre un regard particulier sur ce conflit, et l’indifférence de la communauté internationale. Avec un Neils Schneider fascinant. 

Vivre et Chanter, Johnny Ma

Dans la banlieue de Chengdu, et alors qu’elle dirige une troupe d’opéra traditionnel, Zhao Li reçoit un avis de démolition pour son théâtre. Elle décide alors de se battre pour ce lieu qui représente l’art, la liberté d’expression et une certaine tradition.

Rêves de jeunesse, Alain Raoust

Alors qu’elle vient de décrocher un petit boulot d’été dans la déchetterie d’un village, Salomé se retrouve rattrapée par ses rebellions adolescentes, dans un lieu hors du temps et sous la chaleur du soleil d’été. Lire notre interview de l’équipe du film lors de son passage à l’ACID, ici. 

Retrouvez toute la liste des sorties DVD et VOD ici

Visuel : Affiche Petit Pays ©Pathé

Musique classique : ces musiciens qui se filment dans leur confinement
Face au COVID-19, Art Basel s’installe online #ArtBaselOVR
Clémence Varène

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *