Cinema
Dvd : Carlotta réédite le somptueux David Lean

Dvd : Carlotta réédite le somptueux David Lean

18 octobre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Après nous avoir offert une version remastérisée de « Summertime »(1955, voir notre critique) en juillet dernier, Carlotta réédite 5 films du réalisateur britannique du « Pont de la rivière Kwai » et de « Lawrence d’Arabie ». 5 bijoux s’étalant de 1944 à 1950, c’est-à-dire pendant la période anglaise de Lean, avant qu’il émigre à Hollywood qui expriment chacun à leur manière, avec sobriété et finesse tout l’humour et le flegme anglais. En vente dès le 9 novembre.

En tête de gondole de ce coffret, l’incomparable « Brève rencontre » (1945, 83 minutes), qui raconte avec une économie stupéfiante de dialogues et de décors la rencontre amoureuse de deux adultes mariés (Celia Johnson et Trevor Howard). Inspiré par une pièce de théâtre ce mélodrame totalement dénué de kitsch devient cinématographique grâce aux trains qui défilent dans le petite gare où ont lieu les quelques rencontres des deux protagonistes. Un classique bouleversant et qui n’a pas pris une ride.

Plus politique, « Heureux mortels »‘(« This happy breed », 1944, 106 min) retrace le parcours d’une famille d’ouvriers anglais de 1919 à 1939. Toujours avec l’incroyable Celia Johnson en mère de famille unie, tous les grands évènements politiques européens sont répercutés par cette famille : un père ancien combattant, un fils socialiste, la peur de la guerre et Munich, la libération difficile des mœurs aussi. Une fresque digne, modeste et poignante.

Carrément ironique et extrêmement drôle « L’esprit s’amuse »(« Blithe spirit », 1945, 92 min) brode en couleurs sur un thème plus léger : le retour en tant que fantôme de l’ancienne épouse d’un auteur de romans à succès. Sa nouvelle femme ne voit évidemment pas cela d’un très bon œil…

Retour au mélodrame avec « Les amants passionnés » (« The passionate friends », 1949, 87 min). Ils sont le premier amour l’un de l’autre. Elle préfère épouser un mari aisé. ils se retrouvent à plusieurs reprises. Drame, passion et adultère donc, mais comme d’habitude chez David Lean, sans fracas et tout en finesse psychologique.

Enfin, plus historique, la mystérieuse héritière « Madeleine » (1950, 110 min) est une jeune femme prête à braver l’autorité paternelle dans sa ville de Glasgow, au milieu du 19e siècle, afin de retrouver l’homme qu’elle aime : un français digne mais devenu valet. Soudain, elle réalise qu’il ne l’aime que pour sa dot, et décide de tout faire pour sauver les apparences. Une criminelle un peu sorcière et très séduisante que Lean sait conserver vaporeuse.

Ces 5 films sont assortis d’introductions malines de quelques minutes, par l’historien du Cinéma, Pierre Berthomieux.
En complément de « Brève rencontre », vous trouverez dans les bonus deux documentaires passionnants « Il était une fois Brève rencontre » (24 min) et surtout « Directed by david Lean » qui est un portrait du réalisateur.

Coffret David Lean, les premiers chefs d’œuvre, nouveaux masters restaurés HD, VoST, Carlotta Films, , 39.99 euros.
« Brève rencontre » est réédité seul et sortira à la même date pour un prix de 19.99 euros.

Nomination de Renaud Herbin à la direction du Théâtre Jeune Public – Centre dramatique national de Strasbourg
Je suis venue, d’Israël Galvan et Gaspard Delanoë : une performance dansée aussi clownesque que féroce
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “Dvd : Carlotta réédite le somptueux David Lean”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *