Cinema

Dans tes bras : A la recherche de ses racines

01 juillet 2009 | PAR Gilles Herail

Pour son premier long, Hubert Gillet a confié à Michelle Laroque un rôle à contre emploi dans un joli film extrêmement prévisible sur la quête identitaire d’un adolescent. Abandonné par sa mère et adopté par une famille à sa naissance, Louis, 16 ans, sent le besoin de retrouver ses origines et part à la rencontre de sa « vraie » mère, incarnée par Michelle Laroque.

 

dans-tes-bras-11Hubert Gillet s’attaque ici à un thème émouvant mais malheureusement déjà traité de nombreuses fois au cinéma. Le scénario se base sur un chassé croisé, entre cette mère qui hésite à se replonger dans un passé douloureux, et ce fils abandonné qui veut découvrir celle qui l’a porté. Hubert Gillet décrit avec tendresse les allers et retours des deux personnages, qui tentent de s’apprivoiser et de s’accepter. Le film plonge parfois tête baissée dans le mélo mais est sauvé la présence de jeunes acteurs étonnants. Déjà repérée dans brodeuses, Lola Neymark incarne une jeune femme qui apporte une fraicheur bienvenue dans un film qui aurait pu sombrer dans le pathos.

 

dans-tes-bras-2Bourré de maladresses, basé sur un scénario trop répétitif (les hésitations de la mère à retourner vers son fils), et une « révélation » finale qui ne surprendra aucun spectateur un brin averti, Dans tes bras est un projet prometteur mais très inachevé. Le navet est évité grâce à une troupe d’acteurs investie qui apporte un ton différent, osant parfois la comédie. La scène de l’anniversaire de Louis contient ainsi des moments de complicité émouvants, où mère et fils dansent ensemble. On pense parfois à papa avec Alain Chabat, qui avait su insuffler plus de tendresse dans un road movie père/fils sur le thème du deuil.

La révélation du film vient surtout de son acteur principal, Martin Loizillon : son détachement, son charisme et l’intensité de son regard sauvent un petit film, simple, sincère, mais beaucoup trop déjà vu.

Gilles Hérail

P. Diddy sort un nouvel album
Dernière de Carmen à l’Opéra comique
Gilles Herail

One thought on “Dans tes bras : A la recherche de ses racines”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *