Cinema
[Cannes 2021, Cannes Première] JFK revisited – Through the looking glass, vaste documentaire signé Oliver Stone

[Cannes 2021, Cannes Première] JFK revisited – Through the looking glass, vaste documentaire signé Oliver Stone

27 juillet 2021 | PAR Geoffrey Nabavian

Armé d’éléments désormais déclassifiés, Oliver Stone mène à nouveau l’enquête sur l’assassinat de John F. Kennedy dans un documentaire qui préfère livrer une masse d’informations au spectateur plutôt que de lui imposer des idées.

En 1991, le réalisateur américain Oliver Stone tournait JFK, long-métrage de fiction où il s’attachait aux enquêtes du procureur de district Jim Garrison sur les véritables causes de l’assassinat du président John F. Kennedy, en 1963. Au sein du film, des ombres de complot se dessinaient. Trente ans plus tard, de nouveaux éléments quant à cette affaire sont désormais déclassifiés. Et Oliver Stone se repenche donc sur ce fait de l’histoire des Etats-Unis.

Montré au cours du Festival de Cannes 2021, dans le cadre de la nouvelle section Cannes Première, son film est un documentaire avec une forme classique, qui n’apparaît pas en quête d’invention, ou de prise de risque côté travail visuel ou montage. Il s’agit d’un vrai film d’enquête, qui ne s’embarrasse pas trop avec des vagabondages mélancoliques ou planants, et reste quasiment tout le temps dans le vif du sujet dans lequel il plonge. Son intérêt réside dans le fait qu’il charrie une masse très imposante d’informations, que des intervenants commentent : il tente de s’attacher à chaque détail, ou presque.

De ce point de vue, il apparaît intéressant : on peut juger plus judicieux de laisser l’auditeur trouver ses marques dans un dossier très complexe plutôt que de lui servir des « vérités ». A ce titre, la vision de ce documentaire nécessite une attention très soutenue, et l’envie de le voir en plusieurs fois peut venir. D’autre part, on salue le bon dosage opéré par Oliver Stone dans la conception générale de ses séquences : la musique n’est pas trop envahissante, le débit de parole des intervenants reste énergique mais pas égarant ou trop précipité, le montage est rapide et rythmé mais ne tétanise pas. On peut suivre, ramener ces informations à nous, et regarder les interrogations qu’elles font naître.

Oliver Stone affirme, par-delà le film documentaire qu’il donne à voir au public aujourd’hui, que l’assassinat de John F. Kennedy a marqué l’entrée des Etats-Unis dans une nouvelle ère, un temps où les services secrets américains se sont mis à avoir la main sur beaucoup de choses. On a l’impression, à la vision de ce travail qu’il nous livre, et de cette tentative d’enquête, qu’il laisse les spectateurs libres de juger, et d’investiguer par eux-mêmes. Intéressant, au final, qu’il ait compilé ces éléments déclassifiés – commentés, ici – au sein d’un film de cinéma : le plus grand nombre peut donc y avoir accès et les observer. A ce titre, on peut trouver que son film présente de la valeur.

JFK revisited – Through the looking glass est présenté au Festival de Cannes 2021, dans le cadre de la nouvelle section Cannes Première.

Retrouvez tous nos articles sur les films du Festival dans notre dossier Cannes 2021.

*

Visuel : © Camelot Productions

[Cannes 2021, Cannes Première] Cette musique ne joue pour personne, sympathique rêverie signée Samuel Benchetrit
Décès de Joey Jordison : le batteur tombe le masque
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture