Cinema
Beirut Hotel, le film interdit au Liban

Beirut Hotel, le film interdit au Liban

16 janvier 2012 | PAR Clementine Athanasiadis

La réalisatrice franco-libanaise, Danielle Arbid, voit son film, Beirut Hotel, essuyer la censure par les autorités du Liban. L’œuvre devait sortir sur les écrans du pays le 19 janvier, la vielle de sa diffusion sur Arte.

Pour son dernier film, Beirut Hotel, la réalisatrice Danielle Arbid se défend de raconter une histoire d’amour. Celle d’une chanteuse libanaise, Zoha, (Darine Hamzé), et d’un avocat français, Mathieu (Charles Berling), de passage à Beyrouth. Une romance un peu chaude qui donne lieu à des scènes intenses. Mais pour le comité de censure de la Sûreté Générale, le problème que pose le film est ailleurs. Mathieu reçoit de la part d’un confrère libanais, des informations exclusives sur l’assassinat de Rafic Hariri, ancien premier ministre libanais abattu en 2005.

Pour le service de sécurité intérieur du pays, cette intrigue constitue «une source de problème portant sur l’assassinat de Rafic Hariri», ce qui pourrait, d’une manière ou d’une autre, mettre en danger la sécurité du pays. Le comité de censure exige de Danielle Arbid qu’elle retire toutes les scènes en rapport avec l’assassinat. La réalisatrice a refusé, rétorquant que Beirout Hotel était une fiction qui « s’inspire de faits relatés dans les journaux, mais ne livre aucun scoop, ni ne milite pour ou contre aucun parti libanais ». Et ajoute que sans ces séquences, son film perdrait tout son sens.

Si ce n’est pas la première fois que la réalisatrice doit faire face à la censure dans son pays ( en 2004, Dans les champs de bataille avait été interdit au moins de 18ans, Un homme perdu avait été jugé obscène et s’était vu retirer plusieurs séquences), sa décision d’aller en justice pour braver la censure et lever l’interdiction de son film, est une première au Liban.

Beirut Hotel, sera diffusé le 20 janvier sur Arte à 20h35.

Photo image en Une: (c) Télérama

Vuitton-Kusama : une collaboration qui tombe à pois
Live-Report : Zapping amazing, la LOL Academy 2.0… (12/01/2012)
Clementine Athanasiadis

One thought on “Beirut Hotel, le film interdit au Liban”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *