A l'affiche

[Reprise] « Le Conformiste » : l’esthétique du fascisme selon Bertolucci

[Reprise] « Le Conformiste » : l’esthétique du fascisme selon Bertolucci

02 décembre 2015 | PAR Laurent Deburge

La psychanalyse aura joué un bien mauvais tour au cinéma politique des années 1970, peut-être davantage que le marxisme, auquel elle était à cette époque profondément liée. Ainsi, l’explication de la trajectoire d’un fasciste par un viol subi dans l’enfance ou le rejet d’une famille bourgeoise décadente peine à convaincre, même si l’interprétation de Trintignant est brillante.

[rating=3]

Restent le génie esthétique de Bertolucci et surtout de son photographe Vittorio Storaro, grand maître de la couleur, capable de donner une chaleur à l’hiver, d’inquiéter par son sens puissant de l’atmosphère. La caméra de Bertolucci balaye les décors vides et formels du gigantisme fasciste, se déplace avec une grâce magistrale et implacable, faisant ainsi du Conformiste un film très beau et très sensuel. C’est davantage que la politique et les compromissions mesquines d’un personnage vide et sans âme, l’érotisme qui est le sujet omniprésent du film, le milieu ambiant dans lequel se déroule.

Les femmes y sont splendides et fantasmatiques. Stefania Sandrelli, brune charnelle et superficielle, affronte Dominique Sanda, blonde intellectuelle et déterminée aux charmes vénéneux. La scène de bal dans une guinguette nogentaise est un grand moment d’érotisme provocateur au cinéma.

Cette adaptation du roman d’Alberto Moravia est donc un peu maigre en termes de réflexion politique mais reste visuellement splendide et troublante.

Le conformiste de Bernardo Bertolucci, avec Jean-Louis Trintignant, Stefania Sandrelli, Italie, 1971, 1h51. Sortie de la version restaurée le 4 novembre 2015.

Visuel : (c) DR

« Château de Barbe-Bleue » / « Voix humaine » par Warlikowski : un diptyque avec et sans magie
[Reprise] « L’eau à la bouche » : le film de la chanson
Laurent Deburge

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *