A l'affiche
L’agenda cinéma de la semaine du 5 août

L’agenda cinéma de la semaine du 5 août

05 août 2020 | PAR Alice Martinot-Lagarde

Cette semaine, un peu de douceur et de mystère dans les films qui sortent en salles ce mercredi 5 août, mais aussi La Haine, film culte de Mathieu Kassovitz, qui ressort en version restaurée. 

Just Kids de Christophe Blanc

Le réalisateur Christophe Blanc revient avec un drame centré sur une jeunesse désarmée par le deuil. Lui-même devenu orphelin très jeune, il s’est inspiré de sa propre histoire pour faire ce film, qui raconte comment Jack, 19 ans, Lisa, 17 ans, et Mathis, 10 ans, vont s’en sortir après le décès brutal de leur père. Propulsés dans la vie d’adulte, ils doivent composer avec de nouveaux repères. Kacey Mottet-Klein et Andrea Magiulli mènent ce film à merveille et leur énergie solaire se mêle au crève coeur de les voir meurtris par le deuil. 

Le Défi du champion de Leonardo D’Agostini

Christian, jeune footballeur de l’AS Roma, connait un succès fou mais son caractère rebelle et indiscipliné agace. Suite à de nouvelles frasques, le président du club doit rapidement remettre son champion dans le rang : s’il veut continuer à jouer, il doit étudier et passer son bac. Nait alors une amitié inattendue entre le jeune garçon rétif et son professeur particulier, lui-même fauché et déprimé. Premier film de Leonardo D’Agostini, Le Défi du champion a été sacré meilleur premier film au festival de Villerupt et nominé deux fois aux David Di Donatello italiens. 

Lisez la critique du Défi du champion par Toute La Culture

Eva en août de Jonas Trueba 

Eva a 33 ans et décide de rester à Madrid pour passer le mois d’août, alors que ses amis sont partis en vacances. Chronique d’un été madrilène, Jonas Trueba filme la jeune femme au fil de ses mésaventures et de ses rencontres, portée par la hasard et l’inattendu. Cette comédie tient aussi son charme à Itsaso Arana qui interprète une Eva douce et mystérieuse, aux accents rohmériens. L’actrice et metteuse en scène de théâtre a également co-écrit le film avec le réalisateur. 

L’infirmière de Koji Fukada

Ichiko, infirmière à domicile, travaille au sein d’une famille qui la considère depuis toujours comme un membre à part entière. Mais lorsque la cadette de la famille, Saki, disparaît, Ichiko se trouve suspectée de complicité d’enlèvement à cause de son silence. Ce thriller troublant dresse en réalité un portrait de la société japonaise contemporaine, entre réserve exigée par les traditions et appétit des médias qui, pointés sur l’héroïne, s’acharnent à trouver un bouc émissaire. 

La Haine de Mathieu Kassovitz

Le film culte de Mathieu Kassovitz avec Vincent Cassel, Hubert Koundé et Saïd Taghmaoui ressort en salles en version restaurée 4K et même s’il fête son quart de siècle, il n’a pas pris une ride. Alors que le film avait marqué les esprits lors de sa sortie en 1995 en montrant un nouveau point de vue sur la jeunesse des banlieues et leurs relations avec la police, il n’en reste pas moins toujours d’actualité et n’a pas perdu en force de frappe. 

 

Visuel : Affiche Just Kids

« Le défi du champion » : plongée dans la vie d’un jeune footballer par Leonardo d’Agostini
Fabrice Fourmanoir, l’expert des simulacres de Paul Gauguin en guerre contre les musées
Alice Martinot-Lagarde

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *