A l'affiche

La sélection cinéma de la semaine du 3 juin

La sélection cinéma de la semaine du 3 juin

03 juin 2015 | PAR Flora Vandenesch

Cette semaine, une belle flopée de films est à voir dans nos salles obscures. Vous pourrez vous connecter avec l’intelligence artificielle en goûtant à Ex Machina d’Alex Garland, vous rafraîchir avec On voulait tout casser de Philippe Guillard, découvrir le nouveau Thomas Vinterberg ou encore savourer des parfums d’Amérique latine et vibrer avec une sélection de films brésiliens et colombiens.

 

Ex Machina, d’Alex Garland

Le programmateur d’une importante entreprise d’informatique  gagne un concours pour passer une semaine dans un lieu retiré en montagne. Il découvre qu’il va en fait devoir participer à une étrange et fascinante expérience dans laquelle il devra interagir avec la première intelligence artificielle au monde. Celle-ci prend la forme d’un robot féminin. A l’affiche, Domhnall Gleeson, Alicia Vikander et Oscar Isaac.

Loin de la foule déchaînée, de Thomas Vinterberg

Le réalisateur de Festen et Submarino était en compétition officielle à Cannes il y a trois ans avec Jagten (La chasse), un film intense sur un sujet difficile : la chasse à l’homme que peut entraîner une accusation de pédophilie. Il réalise cette fois un film sur la condition féminine. Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière doit diriger la ferme léguée par son oncle, elle veut s’assumer seule et sans mari. Avec Carey Mulligan, Matthias Schoenaerts et Michael Sheen.

On voulait tout casser, de Philippe Guillard

Cinq amis depuis plus de trente ans, ayant renoncé depuis longtemps à leurs rêves d’adolescents, découvrent un beau jour que le plus assagi de la bande plaque tout pour faire son tour du monde en bateau. En comprenant ce que cache cette décision, cela réveille leurs plus vieux rêves, ceux de l’époque où ils voulaient tout casser. Avec Kad Merad, Charles Berling et Benoît Magimel.

Casa Grande, de Fellipe Barbosa

Après Les Bruits de Recife, le réalisateur Felipe Barbosa raconte le Brésil d’un autre point de vue et situe son récit à Rio. Jean est un enfant de l’élite bourgeoise de Rio de Janeiro. Il prend peu à peu conscience des contradictions qui rongent sa ville et sa famille. Ce nouveau long-métrage a reçu le Prix du Public à Rio de Janeiro et le Prix du Public, le Prix Fipresci et le Prix Découverte au Ciné Latino de Toulouse.

Manos Sucias, de Josef Wladyka

Depuis le port de Buenaventura, ville la plus dangereuse de Colombie, trois hommes embarquent pour un voyage sur les eaux sombres du Pacifique. Ils transportent une torpille contenant 100 kilos de cocaïne, avec un filet de pêche pour seule couverture. Le film a été primé dans la catégorie Best New Narrative Director au Tribeca film festival.

Visuels : CC

[Live-Report] Foxygen à la Machine (01/06/2015)
#CoworkWithMyKid : aller travailler avec son enfant chez Paris Pionnières
Flora Vandenesch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *