A l'affiche
[Critique] « Sacco et Vanzetti » de Giuliano Montaldo, version restaurée

[Critique] « Sacco et Vanzetti » de Giuliano Montaldo, version restaurée

27 juillet 2014 | PAR Yaël Hirsch

Mercredi 6 août Carlotta Films ressort en version restaurée le Sacco et Vanzetti de Giuliano Montaldo (1971) qui revient sur le procès des deux anarchistes d’origine italienne condamnés à mort à cause de leurs convictions politiques. Avec la fameuse bande originale de Ennio Morricone et le « Here’s to you » de Joan Baez.

[rating=3]

Dans les années 1920, dans le Massachusetts, le climat est violent et les autorités expulsent les communistes et les anarchistes. la caisse d’une manufacture de chaussures est volée et deux hommes trouvent la mort dans le braquage. Deux hommes, anarchistes d’origine italienne, Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti, sont immédiatement soupçonnés. Leur procès ne leur laissera pas l’occasion de prouver leur innocence et malgré l’existence de preuves formelles, ils sont tous deux condamnés à mort et exécutés en 1927. Entre-temps, leur cause a fait la une des journaux internationaux , de grands noms ont pris leur défense, et ils ont pu faire passer certaines de leurs idées politiques lors de leur procès.

Alors que tous les personnages parlent dans un italien assez déroutant pour un film qui se passe aux Etats-Unis où l’institution qui maîtrise la langue est supposée opprimer les immigrés qui eux parlent surtout l’Italien, le film suit avec fidélité les étapes du procès : arrestation, comparution, condamnation. Dans une veine réaliste aux couleurs froides du monde ouvrier des années 1920, le film dénonce avec fougue et une BO inoubliable, une injustice qui a marqué plusieurs générations. Un classique dont la forme est peut-être un peu démodée mais dont la cause et les acteurs restent source de grande émotion.

Sacco et Vanzetti de Giuliano Montaldo, avec Riccardo Cucciola, Gian Maria Volonte, Italie, 1971, 124 min, Carlotta Films, Sortie en version restaurée le 6 août 2014.

visuels : photos et affiche officielles du film.

« Du sexe », du genre et de la politique par Boris Le Roy
Triomphe de « Lucy » : Luc Besson et Scarlett Johansson explosent le box office américain!
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture