A l'affiche
[Critique] Le péché suédois de Bo Widerberg, une femme libérée dans la Suède des sixties

[Critique] Le péché suédois de Bo Widerberg, une femme libérée dans la Suède des sixties

15 janvier 2014 | PAR Olivia Leboyer

le_peche_suedois

Premier film de Bo Widerberg (Elvira Madigan, 1967), Le péché suédois possède un style, une liberté de ton particulièrement séduisants. Ce portrait d’une femme prisonnière des conventions et de sa condition, mais qui ose s’émanciper, sonne très juste et touche. Le film sort en reprise (version restaurée) le 29 janvier, avec deux autres films de Bo Widerberg : Elvira Madigan, son plus grand succès et Adalen 31 (1969, Grand Prix du Jury à Cannes).

[rating=4]

La jeune et jolie Britt Larsson (Inger Taube) fait de l’effet. Seulement, elle n’est qu’ouvrière. Ses pulls moulants et ses manteaux, elle les achète à crédit ou en soldes, comme toutes ses camarades. Une scène montre d’ailleurs Britt en plan rapproché, avec son beau pull italien tout neuf : la caméra élargit le champ et nous voyons une vingtaine de jeunes filles portant exactement le même pull… Dans ce quotidien grisâtre, Britt sort avec les garçons qui le lui proposent. L’un, qui mâchonne son chewing-gum au cinéma avant de la tripoter dans l’escalier, puis cet autre, Björn, croisé dans la rue, l’air romantique et très saoûl (Thommy Berggren, grand acteur suédois, chez Bergman et Widerberg en particulier). Cet énigmatique jeune homme, qui a l’air à l’aise avec les mots, lui fixe un rendez-vous auquel il ne vient pas. Peu après, Britt rencontre un musicien, Robban (Lars Passgaard), et l’attirance est réciproque.

Avec un style résolument moderne, façon Nouvelle vague, le film épouse nonchalamment les errances sentimentales de Britt, qui va de déception en déception. « C’est ça que les autres pays appellent le péché suédois ? » lance-t-elle à son amant musicien. Ça, c’est-à-dire cette disposition d’esprit assez ouverte, assez libre qui porte à l’aventure. Sous le regard de ses amants, Britt se retrouve bien souvent chosifiée : jeune fille appétissante, ou bien future épouse, future mère, ou encore pute, les étiquettes sont faciles à coller. Jeune homme de famille très bourgeoise, Björn cherche, à travers elle, à résoudre ses propres problèmes, projetant là encore une certaine image de la femme. Avec pragmatisme, cette jeune fille peu instruite parvient à échapper à tous les stéréotypes, l’un après l’autre. Au bout de ce parcours, une lumière ? Les miroitements d’un lustre de cristal, un rayon de soleil qui se réverbère sur une fenêtre, un reflet dans la glace… Peu d’espoir, mais un peu tout de même.

Sans concession, ce portrait de femme possède une insolence, une nervosité remarquables. De péché, il n’est pas directement question : quand il s’agit de liberté, la honte n’a pas lieu d’être.

Le péché suédois (Barnvagnen), de Bo Widerberg, Suède, 1963, 1h32, avec Inger Taube, Thommy Berggren, Lars Passgaard. Reprise, version restaurée, sortie le 29 janvier 2014.

visuels: affiche et photo officielle du film.

Abracadabra Amanda d’Olivier Pouteau
Berlinale : Rachid Bouchareb en compétition
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

One thought on “[Critique] Le péché suédois de Bo Widerberg, une femme libérée dans la Suède des sixties”

Commentaire(s)

  • inga spina

    J’ai vu ce film ce jour même, à Angers, dans le cadre des « Premiers Plans ». Il est très beau, c’est d’accord. Mais faites attention, chère Olivia, vous vous mélez les pinceaux: le musicien s’appelle Robert (Robban) et le « cultivé » s’appelle Björn. Quelqu’un d’extraction bourgeoise ne pouvait guère s’appeler « Robban » de ce temps-là…

    janvier 19, 2014 at 17 h 38 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *