Cinema

62 e Berlinale : Ours d’or pour Cesare Deve Morire des Frères Taviani

62 e Berlinale : Ours d’or pour Cesare Deve Morire des Frères Taviani

18 février 2012 | PAR La Rédaction

La cérémonie de clôture de la 62ème Berlinale a commencé pile à l’heure à 19h, dans le Festspielhaus de la Potsdaler platz, ce 18 févier 2012.

Malgré les deux inexplicables récompenses pour le film en costume danois  A Royal Affair, le palmarès est à la hauteur de la sélection : Ours du meilleur film pour Cesare Deve Morire des frères Taviani, Ours du meilleur réalisteur à Christian Petold pour Barbara, et surtout ours de la meilleure actrice à la formidable et très jeune Rachel Mwanza dans « Rebelle ». Une jolie cérémonie menée au bord de la crise de nerfs par la comédienne Anke Engelke. Live-Report.

Anke Engelke et Dieter Kosslick

Il a commencé par la remise des récompenses pour les courts métrages. Les jurés des courts, Sandra Hüller, Emily Jacir et David OReilly ont récompensé :
– Guile Martins pour Licuri Surf
– L’ Ours d’argent est allé au  japonais Atsushi Wada pour « Gurehto Rabitto ».
– L’Ours d’or remis par le président du festival Dieter Kosslick: le portugais Jaoa Salaviza, Rafa, qui a passé un message pour encourager les autorités portugaises à aider avec plus de constance le 7e art.

Puis, encouragé par la présentatrice Anke Engelke survoltée, le président du festival a entamé un numéro de danse à la Bollywood avant d’évoquer ses meilleurs souvenirs de cette édition du festival : les documentaires sur le printemps arabe de l’an dernier. Anke Engelke a joué un drôle de jeu de couple séparé avec le comédien et juré Jake Gyllenhaal.

Ensuite, les prix génération plus et Forum ont été annoncés. Le Prix du meilleur film télé GWFF (Genération Plus) a été remis au turc Emin Alper pour »Tepinin Ardi » (Derrière la colline). Et le néérlandais Boudewijn Kool a raflé le Prix du meilleur premier film  ( Forum)pour « Kauwboy ».

Pour entamer la remise des prix de la compétition officielle, la présentatrice est allée vers le jury international, s’est assise parmi eux et a posé des questions en Anglais et en Allemand. Mike Leigh a dit avoir adoré ce festival de Berlin, pour les films qu’il a vus et les discussions formidables qu’il a eues avec les membres de son jury. La grande actrice allemande Barbara Sukowa confirme qu’elle a passé un moment formidable avec les jurés.

Puis de courts extraits des 18 films en compétition ont été projetés. Et Mike Leigh est monté sur scène pour parler de la 62eme Berlinale. Il a assez vite annoncéé  qu’un film excellent avait posé un dilemme: « L’Enfant d’en haut » était tellement original que les jurés ont décidé de lui donner un prix spécial : le special award silver bear. La réalisatrice suisse est montée sur scène pour remercier en Anglais. Elle s’est dite très heureuse de ce prix marginal qui correspond parfaitement à sa forme d’esprit

L’Alfred Bauer Prize (nommé ainsi en la mémoire du fondateur du festival et qui récompense la créativité et la nouveauté) a été remis par François Ozon qui a lu un texte en allemand pour annoncer cette bonne nouvelle à Michel Gomes, le réalisateur de « Tabu« . S’excusant avec humour d’avoir proposé un « film démodé » pour recevoir un prix d’avant-garde, le réalisateur a rebondi sur les propos du lauréat de l’Ours d’or du court-métrage et sur l’importance de libérer des fonds pour le cinéma au Portugal.

L’ours d’argent du meilleur scénario a été remis par Boualem Sansal à l’équipe de « A Royal Affair »: Nikolaj Arcel et Rasmus Heisterberg.

L’Ours d’argent de la meilleure photographie a été remis par Anton Corbijn à Lutz Reitemeier for «Bai Lu Yuan ». C’est la petite amie allemande du directeur de la photographie et son producteur qui sont venus chercher son prix, car l’artiste était déjà sur un tournage en Arabie Saoudite.

L’Ours d’argent du meilleur acteur a été remis par Charlotte Gainsbourg à Mikkel Boe Folsgaard pour sa performance de roi fou dans A Royal Affair. Il a remercié sa famille, ses amis, mais aussi son réalisateur et les deux autres comédiens des rôles principaux du film.

Rachel Mwanza conference presse de Rebelle,Berlin 17.02.2012

L’Ours d’argent pour la meilleure actrice a été remis par l’acteur Jake Gyllenhaal à Rachel Mwanza pour son rôle d’enfant-soldat dans Rebelle. Très très émue, la toute jeune actrice a remercié plusieurs fois en français et dans sa langue , merci à toute l’équipe qui a rendu tout ceci possible, a-t-elle dit, ovationnée par le public.

L’Ours d’or du meilleur réalisateur a été donné par la comédienne allemande Barbara Sukowa à Christian Petzold pour son film sur le limogeage à la campagne dans la RDA des années 1970, « Barbara« . Sur de lui, le réalisateur est monté sur scène pour remercier les jurés en allemand avant de considérer qu’il aurait du parler … en Anglais.

L’Ours d’argent a été remis par le réalisateur Asghar Farhadi a Bence Flieghauf pour « Just the wind ». En se grattant la tête, le jeune réalisateur a remercié en anglais toutes les belles personnes qu’il a rencontrées pour faire ce film : les comédiens mais également les assistants sociaux et les tziganes qui l’ont conseillé pendant le tournage.

Mike Leigh et Dieter Dieter Kosslick ont remis l’Ours d’or a « Cesare Deve Morire » des frères Taviani. Le prix a été remis à l’unanimité par les membres du jury. Les deux complices de toujours ont un peu joué à chat avec l’ours d’or. Ils ont remercié les mots de Shakespeare, et ont déclaré leur flamme au président du jury, Mike Leigh, dont ils adorent l’œuvre.

En direct de Berlin : Yael Hisrch et Olivia Leboyer.

Des maux pour le dire : La meilleure façon de s’aimer, Akli Tadjer
Don Pasquale de Donizetti au TCE sans relief ni contour
La Rédaction

Une réflexion sur « 62 e Berlinale : Ours d’or pour Cesare Deve Morire des Frères Taviani »

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *