Cinema

30ème édition de la Fondation Gan pour le cinéma

30ème édition de la Fondation Gan pour le cinéma

29 novembre 2017 | PAR Kevin Sonsa-Kini

La Fondation Gan pour le cinéma fête cette année ces 30 ans d’engagement dans la création cinématographique. A cette occasion, une soirée de remise des Prix des lauréats s’est déroulée à la Cinémathèque française.

La Fondation Gan pour le cinéma fête cette année ses 30 ans d’engagement dans la création cinématographique. Créée en 1987, la Fondation Gan pour le cinéma est une fondation issue du groupe d’assurances Groupama qui récompense des projets de premiers et seconds longs métrages de fiction et attribue un prix spécial. Le parrain de la Fondation est le cinéaste Thomas Lilti.

Pour les 30 ans de la Fondation Gan, le trophée décerné aux lauréats a été réalisé par le sculpteur Jean-Paul Douziech: « Pour la réalisation de ce trophée, je suis parti de l’école figurant sur le logo de la Fondation Gan qui m’a inspiré trois idées: une baguette magique, un volcan avec l’éruption d’une étoile et enfin un ciel constellé d’où jaillit une étoile filante. C’est ce dernier projet qui a été retenu. En effet, lorsque l’on voit une étoile filante, on fait un vœu. Pour le lauréat en possession de ce trophée, ce sera la réussite de son film »  exprime-t-il.

Les lauréats de la 30ème édition de la Fondation Gan ont été dévoilés et les trophées ont été remis lors de la soirée du 27 novembre par les cinéastes Tonie Marshall, Christian Carion, Olivier Ducastel, Jacques Martineau, Gael Morel et Joann Sfar qui furent à leur tour lauréats de la Fondation Gan.

Les lauréats 2017.

La scénariste Meryem Benm’Barek pour Sofia. Premier long métrage produit par Olivier Delbosc et Lisa Verhaverbeke chez Curiosa Films.

Née à Rabat au Maroc, Meryem Benm’Barek vit entre le Maroc, la France et la Belgique. Elle intègre l’option réalisation à l’INSAS de Bruxelles en 2010. Elle y réalise des courts métrages dont JENNAH. Elle réalise également une création sonore HOW DOES IT SOUND. Tourné à Casablanca au Maroc, SOFIA est son premier long-métrage.

Le scénariste Jayro Bustamante pour Tremblements. Second long métrage produit par Edgard Tenembaum chez Tu Vas Voir productions.

Né en 1977 au Guatemala, Jayro Bustamente a suivi des études de communication à l’Université de San Carlos du Guatemala. Il effectue ensuite une formation au sein du Conservatoire Libre du Cinéma Français et achève ses études au Centre Expérimental Cinématographique de Rome. TREMBLEMENTS est son second long métrage après son premier long métrage intitulé IXCANUL.

Blaise Harrison pour Les Particules. Premier long métrage produit par Estelle Fialon chez Les Films du Poisson.

Après avoir réalisé plusieurs courts métrages, Blaise Harrison a réalisé son premier long métrage intitulé LES PARTICULES.

Jean-Bernard Marlin pour Shéhérazade. Premier long métrage produit par Grégoire Debailly chez Géko Films.

Jean-Bernard Marlin est diplômé de l’Ecole Louis Lumière et de l’Atelier « scénario » de la Fémis. Tourné à Marseille, SHÉHÉRAZADE est son premier long métrage composé de comédiens non-professionnels.

Le Prix « 30 ans ».

L’image originelle, série de portraits filmés de cinéastes de renoms produite par Jérôme Barthélemy et Daniel Sauvage et réalisée par Pierre-Henri Gibert chez Caimans Productions.

Le Prix spécial.

Florence Miailhe pour La Traversée. Premier long métrage d’animation produit par Dora Benousilio chez Les Films de l’Arlequin.

Visuel: Wikimedia Commons et Twitter

Le « Blanche-Neige » d’Anne Fontaine sera une « comédie érotique »
Le silence éternel des espaces infinis n’effraie pas Robert Lepage
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *