Actu

Joann Sfar en colère contre les Inrocks et La revue du crieur

Joann Sfar en colère contre les Inrocks et La revue du crieur

31 octobre 2017 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Joann Sfar a récemment publié un post sur Facebook où il s’est révolté envers Les Inrocks et La revue du crieur pour lesquels il accuse d’avoir des prises de positions « de moins en moins compréhensibles ».

Le dessinateur et auteur de bandes dessinées Joann Sfar a exprimé son ressenti sur un post Facebook publié le vendredi 27 octobre dernier où il n’a pas mâché ses mots. L’origine de la colère du dessinateur est issue d’un article des Inrocks consacré à la philosophe Elisabeth Badinter: « Derrière le féminisme laïc et l’universalisme, les ambigüités de Badinter » . Pour cet article, les Inrocks se sont inspirés d’un portait sans concession d’Elisabeth Badinter: « Elisabeth Badinter, derrière l’image. La voix d’un féminisme blanc et puissant”  paru dans le 8ème numéro de « La Revue du crieur ».

Suite à cela sur son compte Facebook, Joann Sfar s’est montré mécontent de l’image que ces médias ont donné à la féministe: « En si peu de mois, l’apologie de Mehdi Meklat, Cantat en couverture et maintenant traiter Elisabeth Badinter de raciste ? Donner un blanc seing à des ordures et instruire le procès de ceux qui tentent comme ils peuvent de dire un mot contre le retour du fanatisme. L’extrême droite a fait ça pendant des décennies. Voilà qu’un hebdomadaire qui se dit de gauche, voilà qu’une revue émanant de Médiapart, s’adonnent au même jeu […] Depuis quelques jours j’entends beaucoup « à quoi jouent les Inrocks? ». Je ne sais pas et je m’en fous. » Il ajoute: « Est-ce que c’est grave ? Oui, sans doute. Car les procès en racisme laissent des traces, même quand ils sont aussi absurdes ou injustes. Elisabeth Badinter n’a jamais rien fait d’autre que tenter de défendre un espace public où chacun à sa place. ». Les propos du dessinateur l’amènent à se poser quelques questions: « Pourquoi ceux qui ont bâti la statue de Mehdi Meklat sont ils les mêmes que ceux qui tentent d’abattre Elisabeth Badinter ? Et surtout, pourquoi leur accorde-t-on encore le moindre crédit ? »

Voici le dessin de Yoann Sfar contre Les Inrocks.

16287242

Visuels: Wikipédia, Wikimedia Commons, Facebook.

La SACD lance le Fonds Création Séries France Europe
Kevin Spacey accusé d’agression sexuelle, Netflix met fin à la série « House of Cards »
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *