Arts

Toulouse-Lautrec s’affiche au Musée des Arts Décoratifs

17 juillet 2009 | PAR Marine

toulouse-lautrec_-_moulin_rouge_-_la_goulue2Henri Marie Raymond de Toulouse-Lautrec était, à cause de fractures successives, un bien petit homme, mais un grand artiste. Représentant du Montmartre de son époque, où il avait installé son atelier, il n’a eu de cesse de sublimer l’esprit bohème du quartier, par ses artistes (Aristide Bruant), ses moeurs légères (les danseuse du Moulin Rouge) à travers ses affiches publicitaires.

Toulouse-Lautrec réalise sa première affiche en 1891 pour le Moulin Rouge, création qui le propulsera d’emblée au premier rang et contribue à changer le regard sur l’art de l’affiche, malgré les apports de Chéret ( plus de 1 000 affiches), et à ne plus le considérer comme un art mineur.

                                                 

 Les revues artistiques et littéraires et notamment La Plume de Léon Deschamps s’engouffreront dans la brèche ouverte par Toulouse-Lautrec de « l’affichomanie » (terme d’Octave Uzanne). Pour amplifier l’écho de la revue qui connaît un grand succès, Deschamps multiplie les activités annexes et notamment en 1894 lorsqu’il crée « Le Salon des Cent » réunissant cent artistes, sans jury ni médailles. Il commande alors des affiches destinées à la promotion des expositions, s’adressant à Pierre Bonnard, Eugène Grasset ou encore Henri de Toulouse-Lautrec.

nouveau-salon-des-cent-22C’est sur ce thème que le Musée des Arts Décoratifs a lancé fin juin son exposition consacré à Toulouse-Lautrec, avec un « Nouveau Salon des Cent ». Aux côtés des affiches de Toulouse-Lautrec, les « Arts-déco » propose l’hommage de cent graphistes contemporains venus de 24 pays, avec entre autres, Waldemar Swierzy (affiche ci-contre), Paul Davis, André François, Milton Glaser… Tout ceci témoignant de la modernité et de la vitalité des affiches de Toulouse-Lautrec.

On se régale donc de ces affiches détournées le plus souvent avec humour, qui sont classées par thèmes ( Montmartre, le japonisme, les femmes, Bruant…)

 

 

 nouveau-salon-des-cents2                                                                                         toulouse-lautrec-jane-avril1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais, puisque oui il y a un « mais », cela ressemble fortement a du réchauffé… Pourquoi?

Cette exposition n’a rien d’une exclusivité puisqu’en réalité elle reprend les affiches créées en 2001 pour l’occasion du centenaire de la mort du peintre. L’exposition Toulouse-Lautrec remplace au pied levé celle qui devait être consacrée à Chéret, qui est un affichiste beaucoup plus prolifique que Lautrec, mais qui pour des raisons budgétaires a été repoussé à octobre 2009… On se sent donc un peu lésé, d’autant plus que la visite de cette exposition est très rapide, et que mis à part quelques explications pour certaines des oeuvres de l’artistes, pas très ludiques…

Cependant cela reste toujours l’occasion d’apprécier les plus belles affiches de Toulouse-Lautrec et ses versions contemporaines, dont quelques une sont particulièrement savoureuses.

nouveau-salon-des-cent-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Isidro Ferrer, graphiste espagnol.

 

Les Arts Décoratifs – Publicité
107 rue de Rivoli, Paris 1er. Métro : Palais-Royal ou Pyramides.

Ouverture : du mardi au vendredi de 11h à 18h – dernier billet vendu à 17h30
- le samedi et le dimanche de 10h à 18h – dernier billet vendu à 17h30
- le jeudi : nocturne jusqu’à 21h – dernier billet vendu à 20h30
- fermés le lundi

Tarifs: 8euros

Marine Cluet

L’hommage à Yves Saint Laurent
Festival Ile de France : deux soirées à ne pas rater
Marine

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *