Arts

Rencontre flash avec Josef Nadj

24 janvier 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

En parallèle du spectacle, a lieu dans  la jolie galerie Vieille du Temple, une exposition des dessins et des photos du si pluriel Josef Nadj.

Une fois entrée dans la belle cour pavée,  j’ai poussé la porte de la galerie, fait quelques pas, je devine, tout au fond, l’air ailleurs, le grand bonhomme. Je m’approche un peu impréssionnée, je le félicite pour son trés beau spectacle, il me remercie. Alors j’ose une question:  » pourquoi ce choix d’un pas de deux accompagné de chaises de bistrot? est-ce un hommage au café Müller ». Il se fige un instant puis me répond lentement » non, c’est juste le Ying et le Yang, l’opposition entre elle et lui, et les chaises..je ne sais pas..C’est trés simple, c’est juste trés simple… ». Il sourit, je le remercie et je quitte la pièce à la découverte de  ses oeuvres.

(c) Illes Sarkantyu
(c) Illes Sarkantyu

L’exposition est concentrée sur trois salles, qui rassemblent des dessins sous forme de traits,concentriques, fuyants et hypnotiques. On pense évidement aux estampes japonaises qui sont si présentes dans son travail chorégraphique. Quelques dessins prennent d’ailleurs la forme de paysages. Les photographies sont elles en couleur, elle proposent des fragments d’objets qui sous l’oeil de Josef Nadj deviennent des chefs-d’oeuvre abstraits. Ne pas se fier au détail pour comprendre l’ensemble en résumé!

(c) Illès Sarkantyu
(c) Illes Sarkantyu

En sortant, je recroise Josef Nadj accoudé sur une rembarde à l’entrée de la galerie, lisant tranquillement Le Monde en mangeant une patisserie. Je ne l’ai pas dérangé, j’ai continué ma route pensant que le gars étant vraiment un personnage à voir et à approcher. N’hésitez pas à tenter une rencontre, il sera présent mardi 26 et mercredi 27 de 16H30 à 18H30.

(c) Illes Sarkantyu
(c) Illes Sarkantyu

Jusqu’au 30 janvier-Galerie du Temple, 23, rue Vieille du Temple 75004 Paris 01 40 29 97 52-Entrée libre

Roger Pierre est mort
Défilé Etam en live à 21h00 aujourd’hui
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “Rencontre flash avec Josef Nadj”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *