Arts

Prix Marcel Duchamp : les quatre candidats en lice

21 octobre 2010 | PAR Yaël Hirsch

Comme chaque année, les 4 candidats retenus pour le plus prestigieux prix français d’art contemporain sont exposés dans la Cour Carrée du Louvre, dans le Cadre de la FIAC. Et comme chaque année, c’est dans le cadre même de la FIAC que le jury, composé de critiques, commissaires, artistes et collectionneurs, désignera le gagnant. Pour 2010, les 4 artistes sont : Céleste Boursier-Mougenot et son installation « Transhumus », Cyprien Gaillard et son film « Dunepark », Camille Henrot et un autre film « Coupé-décalé », et enfin, Anne Marie Schneider qui présente un ensemble de dessins sur le couple (1+1=1). résultats le 23 octobre, et exposition au Centre Pompidou du gagnant au printemps prochain.

Né en 1961 à Nice, Céleste Boursier-Mougenot anime cette année la FIAC avec son projet « TransHumUs » : des plantes vertes mises en mouvements par un matériel hautement technologique, calculant les mouvements des plantes d’après leurs besoins physiologiques. L’artiste, qui a déjà exposé notamment à Maison Rouge et à la galerie Xippas, propose un concours alternatif pour le prix Duchamp où les internautes sont invités à voter.  Pour participer, c’est ici. Le maillon faible est …le ver qui se trouve sous le pot!

Né en 1980 à paris, Cyprien Gaillard est devenu berlinois et porte un projet qui semble d’un autre temps : une critique historique de l’utopie sous une forme filmique qui fleure bon le néo-réalisme. Flâneur exigeant dans les contrées du Landart, il a dépecé dans « Dunepark » (2009) l’excavation qu’il a engagée d’un Bunker sur la  plage néerlandaise de Scheveningen. Et agence toute une réflexion autour de la ruine contemporaine.

Né à Paris en 1978, Camille Henrot a fait ses classes à l’École Nationale des Arts Décoratifs, et collectionné en geek avant l’heure de vieilles revues d’anthropologie. Si l’artiste est aussi bien sculpteur, dessinateur, et photographe que vidéaste, c’est un film qu’il expose dans la Cour Carrée. Absolument saisissant, « Coupé-décalé » (2010) utilise cette technique d’anthropologue pour donner un effet étrange à un film dans les plus purs canons rieffenstahliens sur le rituel du saut dans l’île de Pâques. Coupés et décalés, les plans sur les beaux corps noirs musclés s’élançant dans le vide une corde autour du pied entraînent toute une réflexion politique sur la classification de « l’Autre ». Notre chouchou pour le Prix Duchamp 2010.

Née à Chauny en 1962, Anne-Marie Schneider a fait les Beaux Arts de Paris, où elle vit. « 1+1 =1 » est un ensemble de corps morcelés et simplifiés qui représentent un couple s’étendant sur plusieurs murs et surfaces. Dans la veine de Nancy Sperro (actuellement à l’honneur au Centre Pompidou) et dans une certaine mesure proche de Marlène Dumas, Anne-Marie Schneider décrit une intimité à vif, rouge et brune, et brosse dans des formes classiques une violence toute contemporaine.

Le lauréat du prix Marcel Duchamp sera couronné le 23 octobre et les 4 finalistes sont exposés jusqu’au 24 octobre dans l’aile « Cour Carrée » de la Fiac.

Membres du jury :

Nicolas Bourriaud, curateur et critique d’art (France)
Carolyn Christov Bakargiev, commissaire et critique, directrice artistique de la documenta 13 de Kassel (États-Unis, Italie)
Rosa de La Cruz, collectionneur (États-Unis)
Toshio Hara, collectionneur (Japon)
Alfred Pacquement, directeur du Musée national d’art moderne (France), président du jury
Jacqueline Matisse-Monnier, artiste (France)
Gilles Fuchs, président de l’ADIAF (France)

Infos pratiques

Aux Abbesses, une Noce russe où le corps explose
Le Grand Salon du Mariage, ce weekend au Parc Floral
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *