Arts

Première exposition de Chapelle Vidéo au musée d’art et d’histoire de Saint-Denis

Première exposition de Chapelle Vidéo au musée d’art et d’histoire de Saint-Denis

04 août 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Effacement Visible installe du 16 septembre au 31 octobre 2011 une exposition vidéo au musée Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis.

Chapelle Vidéo est  un  nouveau  programme  d’expositions  d’art vidéo en Seine-Saint-Denis. La  chapelle de l’ancien carmel, située au sein du musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, accueille désormais deux fois par an des œuvres vidéo de la Collection départementale d’art contemporain, une collaboration fructueuse et pérenne entre le Département et la ville de Saint Denis.

La diffusion de films et de vidéos dans les lieux publics et semi-publics est en pleine explosion. Aux côtés des images à caractère informatif ou de publicité, on voit apparaître des programmes courts, plus réfléchis, plus riches qui ont pour objectif de déclencher un intérêt particulier, une émotion, une attention.

Le plus souvent, ces programmes interrogent l’art en tant qu’élément susceptible d’avoir une incidence directe sur la perception et l’appropriation d’un contenu artistique par une large public. La vidéo d’art a une place prépondérante dans la création contemporaine, mais également de plus en plus de valeur au sein du marché de l’art qui découvre et s’interroge sur cette nouvelle forme d’expression.

La vidéo tient aujourd’hui une place de choix dans la création contemporaine. Galeries, musées, festivals consacrent une place de plus en plus large à la vidéo, à l’image du festival de vidéos Loop Barcelona, de la Biennale d’Istanbul où les trois-quarts des artistes exposaient des vidéos, de l’opération menée sur les quais de la station Europe dans le métro à Paris…

Dans ce contexte, le Conseil général de Saint-Denis possède tous les atouts pour devenir l’institution référence en matière de politique d’acquisition et d’exposition de l’art vidéo. En effet, depuis 1986, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis constitue une vaste collection à travers le Fonds départemental d’art contemporain. Enrichie d’année en année, cette collection de 1800 œuvres témoigne des recherches, tendances et mouvements, des années 70 à nos jours, toutes disciplines plasticiennes confondues. Des œuvres de Michel Blazy, Michel Aubry, Glen Baxter, Frédéric Bruly Bouabre, Frédérique Loutz, Ernest Pignon-Ernest, Franck Scurti, Xiaogang Zhang, Sarkis, Anne Rochette, François Morellet, Tania Mouraud et bien d’autres ont intégré la collection.

Infos pratiques

Gagnez 5×2 places pour DOOWEE 1st Birthday Bash au Rex Club
« U2 360° » : La tournée qui bat tous les records
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Première exposition de Chapelle Vidéo au musée d’art et d’histoire de Saint-Denis”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *