Performance
Avignon OFF : « Broken », une ode bouleversante à la vie

Avignon OFF : « Broken », une ode bouleversante à la vie

16 juillet 2022 | PAR Lucine Bastard-Rosset

Embarquez dans un spectacle harmonieux, où la délicatesse côtoie la douleur, où l’envie de vivre se fait plus forte que tout. Broken est à découvrir à Présence Pasteur pendant le festival OFF d’Avignon. 

Une reconstruction

Broken, cassé, le fil des événements est fissuré, on tombe dans un puits sans fond. Broken, il faut savoir se relever, parer les autres coups pour avancer, ne pas oublier, non, mais accepter. Il y a eu cet accident, cet incident qui a tout changé. Le 13 mars 2014, Véro Dahuron était en représentation, elle jouait Grouchenka des Frères Karamazov. Elle “était Grouchenka, la Grouchenka des Karamazov, la fille qui ose tout, n’a peur de rien, like an angel”. Elle n’a pas pu aller au bout de cette représentation. Blessée à vie, broken, il a fallu se reconstruire, faire avec cette blessure, là, en plein milieu du visage. Véro Dahuron a perdu un œil ce soir-là, elle est devenue borgne, et aujourd’hui, elle revient sur cette histoire. 

Comme le dit si bien le co-metteur en scène Guy Delamotte, “Broken n’est pas le récit de l’accident, de ses souffrances, mais une invitation à terminer la représentation interrompue”. Véro Dahuron rayonne sur scène, son sourire ne la quitte pas, malgré ce qui est raconté, malgré les épreuves qu’elle a traversées. Pensant ne plus jamais jouer, elle est aujourd’hui présente sur scène, jouant merveilleusement. La guérison, un long processus, a été mise en place. Broken “est un élan de vie”.

Une broderie de la vie

Broken n’est pas un spectacle, mais plutôt une “performance pour aller vers la renaissance”, comme l’aime à le dire l’artiste. Celle-ci se construit avec le public, disposé de part et d’autre de la scène. Elle est constituée d’un alliage d’arts, d’une broderie entre vidéos, images, textes, dessins, musiques qui se rejoignent et se complètent. 

Véro Dahuron revient sur des récits d’artistes ayant vécu des accidents, ou perdu un de leur sens : Grand corps malade, Frida Khalo, Claude Monet, Romy Schneider. Elle s’empare de leur parole, de leur douleur pour la retransmettre sur scène. Elle revient sur cet instant qui a fait chavirer le reste. Au cours d’un quiz avec le public, elle partage les photos de ceux qui sont comme elle, borgnes. Elle raconte l’histoire de ce jeune garçon parti en manifestation, qui en revient avec un œil en moins, arraché par un tir de flash-ball. 

La blessure de l’art 

Par l’art, il est possible de réparer les blessures, voire même, de les magnifier. L’art japonais du kintsugi le montre bien : les objets brisés sont recollés. Cet art de la céramique pare les blessures sans les dissimuler, il les embellit et les expose à la vue de tous. Broken est le kintsugi de Véro Dahuron. 

Sur le plateau, Véro Dahuron est accompagnée de ses partenaires : musiciens, vidéaste, acteur et éclairagiste. Tous ont assisté à cette chute et ils l’aident à en parler. Ensemble, ils créent un spectacle bouleversant. Ensemble, ils dansent, chantent, slament, racontent, blaguent. Broken est empli d’une rage de se battre et de ne pas lâcher, de comprendre et d’avancer. Broken donne naissance au sixième sens : “l’envie de vivre”.

Il faut aller voir pour ressentir, il faut découvrir ce spectacle qui se joue à 16 h 20 jusqu’au 28 juillet 2022 à Présence Pasteur.

Broken, une pièce écrite et mise en scène par Guy Delamotte et Véro Dahuron, interprétée par Véro Dahuron et Antek Klemm, présentée du 7 au 28 juillet 2022, à 16 h 20, à Présence Pasteur, sallee Jacques Fornier, dans le cadre du festival OFF d’Avignon 2022. Relâche les 11, 18 et 25 juillet 2022. Durée : 1 h 15.

Visuel : ©Affiche

Infos pratiques

Festival des Inrocks
Maison Jean Vilar
Christophe Candoni
Christophe est né le 10 mai 1986. Lors de ses études de lettres modernes pendant cinq ans à l’Université d’Amiens, il a validé deux mémoires sur le théâtre de Bernard-Marie Koltès et de Paul Claudel. Actuellement, Christophe Candoni s'apprête à présenter un nouveau master dans les études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Spectateur enthousiaste, curieux et critique, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène contemporaine européenne (Warlikowski, Ostermeier…), au théâtre classique et contemporain, au jeu de l’acteur. Il a fait de la musique (pratique le violon) et du théâtre amateur. Ses goûts le portent vers la littérature, l’opéra, et l’Italie.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture