Arts

Parcours Saint Germain, Play Time. Révélez votre âme d’enfant !

29 mai 2009 | PAR Claire-Marie

Etes vous ce genre d’adulte qui, vers 16h, a un gout de pomme d’amour dans la bouche ? Qui, sous le masque de l’homme d’affaire pressé, ne marche que sur les raies blanches des passages cloutées ? Qui a une profonde satisfaction quand la boulette de papier lancée à 3 mètres atterrit élégamment dans la corbeille à papier ? Qui gribouille des petites caricatures à grands pifs pendant la réunion de direction ? Qui tire la langue dans le dos des fâcheux quittant l’ascenseur ? Qui achète en secret des Carambars pour lire les blagues, s’étouffant de rire à l’idée que Monsieur et Madame Dupain ont un fils nommé Yvan ? Qui dessine des moustaches sur les couvertures des magazines féminins à l’insu de tous ? Qui adore faire des visages avec la nourriture de son assiette, en solitaire ?

 

Le temps de faire votre «coming out» d’âme d’enfant est venu ! Lancez à la cantonade que vous allez au Parcours Saint Germain découvrir des œuvres d’art contemporain disséminées dans les boutiques du quartier Saint-Germain. Le thème ? Play Time… et que l’heure du jeu commence !

 

Commencez par escalader les arbres de la place Saint Germain pour investir les cabanes conçues par Tadashi Kawamata. Si vous avez le vertige ou modérément envie de créer l’attroupement en descendant de l’arbre dans une échelle de pompier, contentez vous de leur miniaturisation chez Arthus-Bertrand.

tadashi-kawamata

 

Besoin d’évacuer les frustrations de la semaine ? Venez vous entraîner sur la cible de la vitrine de Diane von Furstenberg crée par Sylvain Ciavaldini. La sécurité n’est pas ravie que la devanture soit couverte de vos fléchettes ? L’œil fou, débitez un discours incohérent mêlant des histoires d’âmes hantées de pigeons sacrifiés et de Dieu vengeurs des indiens massacrant les colons. Puis courez, hurlant, l’arc à la main : on sera trop éberlué pour vous poursuivre.

sylvain-ciavaldini

 

Vos frustrations, malgré nos judicieux conseils, persistent ? Direction la Chapelle des petits Augustin où est exposée la salle de boxe de Naji Kamouche. Boxer vigoureusement ses sources de mécontentements est d’autant plus chic que l’imprimé des gants est couture !

kaji-kamouche

 

Vous étiez premier de classe à lunette surnommé « Le Petit Larousse » par vos camarades en classe primaire ? Les jeux de mots étaient votre seul jeu d’enfance ? Sautillez jusqu’à l’HotelJean-Charles de Castelbajac vous régale d’un « Born to be Wilde » mêlant rock de bikeur de la chanson « Born to be Wild » des Steppenwolf (1968) et le fleuron de la littérature anglaise Oscar Wilde dans une esthétique pop.

jcdc-jean-charles-de-castelbajac

 

Autre jeu de détournement de mots chez Christian Dior Agnès Thurnauer féminise les prénoms de génies du XXème siècle pour dénoncer l’absence des femmes en leur sein. Ces portraits transgenres prennent la forme de badge, vous ramenant au temps où il pullulaient sur votre sac de classe. Mais « Jacqueline Lacan » ou « Christiane Dior », c’est autrement plus chic que « Hello Kitty », non ?

agnes-thurnauer

 

Les jouets esseulés dans l’obscurité de Regina Virserius chez Eden Park vous font culpabiliser d’avoir relégué à la cave les compagnons de votre premier âge ?

regina-virserius

Il est alors temps de prendre conscience que la coloration en sucre d’orge de nos souvenirs d’enfance est factice. L’inquiétante image de cet enfant se cachant les yeux, dépassé par la violence de ses jeux qu’il n’arrive pas à contrôler, nous le rappelle.

xiao-fan

Xiao Fan, chez Monoprix

 

L’heure de la fin du jeu sonne, son déchirant de la cloche de fin de récréation.

L’adulte-enfant rentre dans le rang, après un dernier coup d’œil à la bouleversante photographie d’Arnaud Pyvka chez Antik Batik faisant de la femme-enfant l’image de la femme perdue.

arnaud-pyvka

Claire-Marie FOULQUIER-GAZAGNES

Parcours Saint Germain, Play Time jusqu’au 12 juin 2009

Site : http://www.parcoursaintgermain.com/page2009.html

plan-psg

SOS Racisme vs Christine Albanel
Les Inconnus sont de retour !
Claire-Marie

One thought on “Parcours Saint Germain, Play Time. Révélez votre âme d’enfant !”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *