Arts
Nouveaux temps forts à Drouot

Nouveaux temps forts à Drouot

03 novembre 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Fort du succès de l’édition du mois de mai 2011, Drouot invite à nouveau des collectionneurs et personnalités du monde des arts et de la culture à choisir leur coup de cœur parmi les œuvres exposées et les dévoile au travers d’une scénographie agréable.

La circulation est telle que les surprises sont nombreuses. Descendez les escaliers, retournez-vous et entrez dans la vaste pièce dont les recoins éclatent de merveilles. Premier émoi devant une série de robes, dont une robe-bustier jaune pimpant signé Lacroix, broderies Lesages. Toute courte, elle donne sérieusement envie d’aller virevolter au bal.

Tout a côté, le frisson nous envahit devant la plume de Sacha Guitry. En effet la collection André Bernard propose à la vente sa correspondance amoureuse avec Yvonne de Printemps.

L’art contemporain s’offre une belle visibilité. Nous retrouvons Sacha Guitry, décidément à l’honneur, pour un autoportrait. Hypnotique est le regard d’Andy Warhol attrapé par Arman qui signe également un tableau hilarant, nommé Mary Popins bike où le vélo de la nounou est éclaté sous des tonnes de peinture.

L’insolite a toujours sa place à Drouot. A l’occasion de l’ouverture des ventes d’automne, la pièce la plus surprenante, et étonnamment scénographiée est sans doute un intérieur de compartiment de métro en bois entouré de deux malles courrier Vuitton. Sur les murs de wagon imaginaires se déploient des peintures, notamment le superbe Plage du nord de Bernard Buffet, 1959.

A l’étage, vous pourrez découvrir les « Coups de Cœur » de collectionneurs et créateurs, de personnalités du monde des arts et de la culture. Nous partageons celui de Patrick Poivre d’Arvor qui a succombé devant la Jeunesse triomphante d’Auguste Rodin. « Ils s’aiment, ça saute aux yeux. Plus que le triomphe de la jeunesse, c’est le triomphe de l’amour » écrit-il conquit.

Le directeur du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris a lui été séduit par le survolté Raysse, peinture à haute tension d’Elaine Sturtevant. Le tableau est orange pétard et les lèvres de la dame sont en néons. Électrisant !

Ainsi, pendant quelques jours, à la façon d’un musée, vous pouvez accéder du regard au moins à cette collection formidable où Chagall côtoie la statuaire égyptienne. Ensuite, les objets seront rassemblés et soumis à la vente aux enchères du mois de novembre. Au regard de la qualité des pièces exposées, Particuliers, collectionneurs et musées s’y presseront.

Elaine Sturtevant

Raysse, peinture à haute tension
60 000 / 80 000 €

Vente le 16 novembre 2011

Auguste RODIN (1840-1917)

« Jeunesse triomphante »

Bronze à patine brune, signé Rodin sur le fronton du rocher à droite, avec le cachet de fondeur Thiébaut Fres / Paris / Fumière et Cie Sucrs, numéroté 19éme épreuve et avec un cachet d’export Unis France sur le côté gauche. Porte le numéro 8389 frappé au tas à l’intérieur.

Conçu en 1894, cette épreuve en bronze a été réalisée entre 1906 et 1918.

Haut. : 52,1 cm

Provenance : collection privée, France ; vente Mes Ader-Picard-Tajan, Hôtel Drouot, Paris, 24 novembre 1988, n° 22 ; collection d’entreprise, Japon ; vente Christie’s, Londres, 25 juin 2003, n° 110 ; vente Artcurial, Paris, 23 octobre 2008, n° 154 ; collection privée, France.

Estimation : 120 000 / 150 000 €

Vente à Drouot Richelieu, le 21 novembre 2011

SVV Millon & Associés

Expert : Mme Marzet

 

Christian LACROIX Haute-Couture – Broderies LESAGE

Robe bustier en ottoman de soie jaune de forme cloche, poitrine agrémentée de dentelle noire, broderie de paillettes de même couleur, finition du jupon à l’identique, deux poches ornées d’un nœud de taffetas noir.

Griffe or, orange, graphisme or.

Circa 2007-2008

Estimation : 1 500 / 1 800 €

Vente à Drouot Richelieu, le 20 novembre 2011

SVV PIASA

Expert : cabinet Chombert – Sternbach

 

Andy WARHOL (1928-1987)

« Portrait blanc/noir d’Arman », 1986

Acrylique et sérigraphie sur toile, signée au dos. Authentification manuscrite par la Fondation Warhol.

Dim. : 102 x 102 cm

Provenance : collection Marion Moreau et Anne Fernandez, filles aînées d’Arman.

Estimation : 200 000 / 300 000 €

Vente à Drouot Richelieu, le 21 décembre 2011

Maître Yann Le Mouel

Expert : M. Ottavi

 

 

Bruno Racine élu en qualité de président d’Européana la bibliothèque numérique européenne.
Christian Louboutin fête les 20 ans de sa marque avec un livre collector aux photographies léchées
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *