Marché de l'art

Cindy Sherman en tête du top 200 d’Artprice

Cindy Sherman en tête du top 200 d’Artprice

12 novembre 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

A l’occasion de Paris Photo, Artprice, la plus célèbre entreprise française de cotation du marché de l’art sur Internet, présente son 18e rapport annuel exclusif sur le marché mondial Photographie. Le rapport comprend un classement des 200 meilleurs photographes sur le marché. Qui sont les élus ?

La numéro 1 est donc Cindy Sherman qui génère $20,236,081, suivie par Andréas Gursky ($12,887,337) puis Richard Prince ($7,790,487).

Des sommes astronomiques qui prouvent, avec joie, que la photographie s’est enfin faite une place dans le domaine des arts conventionnels. Aujourd’hui. Sur Artprice.com ont peut lire que « Tous les grands priseurs opérant dans le marché de l’art produisent maintenant des catalogues dédiés exclusivement à la photographie »

Il semble aujourd’hui admis que la photographie permet, par ses facilités de reproduction, à un plus grand nombre de devenir collectionneur. Des pièces monumentales, en sculpture, trouvent une cible muséale. Mais la photo elle peut être accueillie sur une diversité de support.

Par communiqué de presse, Thierry Ehrmann, fondateur et PDG d’Artprice va dans ce sens en déclarant : « Paris Photo a l’ambition d’être beaucoup plus excitant que la FIAC en offrant un spectre beaucoup plus large d’acheteurs potentiels. La photographie est un segment important du marché de l’art avec un énorme potentiel, car elle ouvre les portes du marché de l’art à de jeunes collectionneurs dans la partie supérieure catégorie socio-professionnelle qui aurait dû attendre la quarantaine pour commencer une collection de peintures, sculptures et installations »

Le Rapport annuel d’Artprice est téléchargeable en ligne et gratuitement en format PDF.

[Interview] Rufus pour la sortie de « Chant d’hiver » d’Otar Iosseliani
« Le Saloon des derniers mots doux » de Larry McMurtry, quand les mythes s’effondrent…
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *