Arts
Le Jardin des Plantes expose Mille et une orchidées

Le Jardin des Plantes expose Mille et une orchidées

01 mars 2013 | PAR Sandra Bernard

C’est au coeur de l’hiver, quand la nature est endormie que le Jardin des Plantes, le muséum d’histoire naturelle et plusieurs associations et producteurs d’orchidées ont décidé d’exposer une grande variété de spécimens botaniques et commerciaux.

Assurément, les amateurs de nature élégante et les amoureux de belles plantes sont aux anges. Une multitude de variétés d’orchidées de toutes les tailles, de toutes les formes et de toutes les couleurs ont investi la Grande Serre. La scénographie les place au plus proche possible de leur environnement naturel, elles peuvent ainsi s’épanouir devant nos yeux ébahis. Le grand rocher, par exemple, est couvert d’une cascade de Phalaenopsis. Trois producteurs français d’orchidées se sont vus confier la création de trois « scènes d’orchidées » mettant en valeur, dans des décors contemporains et naturels, des plantes exceptionnelles. Les variétés botaniques ne sont pas en reste, puisque certaines des 1000 espèces « sauvages » conservées par le Muséum sont également dévoilées. Bien que leur floraison soit parfois moins impressionnante que celle des orchidées de culture, il est intéressant de voir leur variété de formes, de couleurs et les stratégies mises en place pour leur survie.

Au fil de la visite, avec le changement de lumière et de température, certaines belles s’éveillent, libérant de suaves et entêtants parfums. Parmi les fleurs les plus récentes et les plus évoluées du règne végétal, les orchidées se sont adaptées à tous les milieux ou presque. Cette famille végétale mythique compte environ 30 000 espèces, elle est l’un des groupes de plantes à fleurs les plus diversifiés et les plus « sophistiqués ». Elles s’adaptent à la luminosité, la température, le terrain et il n’est pas rare qu’elles rentrent en symbiose avec d’autres végétaux ou animaux. Ainsi, la vanille, seule orchidée dont le fruit est comestible, se développe grâce à l’aide d’un champignon, plusieurs de ses cousines se font polliniser par des papillons bien spécifiques ou d’autres insectes.

Avec l’appui de l’association française pour la protection des orchidées (AFCPO), les visiteurs pourront demander des conseils et assister à des ateliers pour apprendre à soigner leurs belles amies chlorophylliennes.

Visuels : photographies © Sandra BERNARD (pour plus de photographies)

Petit fiston d’Elzbieta
Noa ou la joie de chanter au théâtre du châtelet.
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

One thought on “Le Jardin des Plantes expose Mille et une orchidées”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture