Arts
La Cité des sciences fait peau neuve et s’ouvre au street art

La Cité des sciences fait peau neuve et s’ouvre au street art

19 décembre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Après deux ans de travaux, l’esplanade de la Cité des sciences est totalement rénovée, et propose un nouveau visage urbain à ses riverains et aux plus de 3 millions de visiteurs qui y viennent chaque année. Plus verte, plus accessible, plus esthétique, l’esplanade de la Cité des sciences mélange astucieusement le béton des constructions massives de cette partie du 19ème arrondissement avec l’espace immense que propose l’esplanade.

L’esplanade devient également un noeud de transport majeur, en connectant de nombreux arrêts de bus, la station de métro porte de la Villette, et une toute nouvelle station de tramway T3b. Ce mercredi 19 décembre 2012, à partir de 18h, la mairie du 19ème arrondissement de Paris a organisé de nombreuses festivités avec la Cité des Sciences : Le festival Les Uns chez les Autres, la Cité des sciences et de l’industrie et la Compagnie Mi-octobre vous convient au flash mob Swing Oddity,  une visite de l’esplanade est organisé, un nouveau hall pour la Cité des Sciences est inauguré, tout cela en présence d’Aurélie Filippetti.

Aux côtés des cérémonies officielles, une entreprise riveraine a eu la joyeuse idée d’occuper son espace publicitaire par de l’art. Infoclip a ainsi invité Gilbert Petit à refaire la déco un peu raide du béton local. Puisque la boite est la reine du cloud coumputing, le peintre l’a pris au mot en décidant d’orner de nuages plutôt modernes ce mur sombre sur lequel les usagers du métro tombaient nez à nez . L’idée n’est pas neuve, Jef Aerosol place Stravinsky, JR sur l’île Saint Louis, elle s’installe de façon durable.

Pour Laurent Azoulay, directeur associé d’Infoclip : «Travailler dans le 19ème arrondissement de Paris est une chance : celle de partager une réalité urbaine avec une population qui exprime son désir de créer  jusque sur les murs qui nous entourent.  Dans le 19ème, l’acte du graffeur est en soit lourd de sens : passage à l’acte et parole adressée au plus grand nombre, le Street Art est dans cet environnement un point de culture commune. Ainsi, nous souhaitons  démontrer à nouveau  notre  engagement pour l’intégration de l’activité économique dans le quotidien de notre quartier»

Jolie idée non ?

 

Yossi : Eytan fox donne une suite en demi-teinte à Yossi et Jagger
Yvette Horner a 90 ans : Son copain, son compagnon, c’est l’accordéon ! Ou un suicide journalistique une veille de fin du monde
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “La Cité des sciences fait peau neuve et s’ouvre au street art”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *