Galerie

Les vernissages du weekend du 7 septembre

Les vernissages du weekend du 7 septembre

07 septembre 2018 | PAR La Rédaction

Cette première semaine de septembre, c’est le moment du coup d’envoi des vernissages de la saison. Au programme : un florilège d’artistes à suivre, quelques verres festifs de rentrée et de quoi attendre jusqu’à la FIAC, les yeux pleins de paillettes.

Par Alexia Blick et Yaël Hirsch.

Jeudi 

« Créer, c’est vivre deux fois. » Sébastien Lecoultre

6 septembre – 3 octobre 2018 (vernissage jeudi 6 septembre à 18h en présence de l’artiste)

Le Bal des Ardents – 04 72 98 83 36

Des dessins, qui sont en réalité des portraits presque réels tant les détails sont précisément crayonnés. Une manière de souligner la malice dont peut faire preuve l’artiste à travers ses créations.

17 rue Neuve 69001 Lyon 1er – Métro Cordeliers (A)

Laurent Grasso fait son “OTTO” show chez Perrotin.

6 septembre – 6 octobre 2018 (jeudi 6 septembre de 16h à 21h)

Galerie Perrotin – 

L’artiste français est de retour à la galerie Perrotin, avec « Otto » qui réfléchit sur les ondes et le sacré.

76 rue de Turenne 75003 Paris 3e 

Elisabeth Golovinois-Benois commissaire chez Eric Dupont

Vernissage jeudi 6 septembre à partir de 18h 

Galerie Dupont – 01 44 54 04 14 – http://www.eric-dupont.com 

C’est la directrice de la Galerie qui choisit quatre artistes aux media multiples pour célébrer cette rentrée : Wiame Haddad, Willys Kezi, Marie Sommer, Katarzyna Wiesiolek se coitoiront jusqu’au 23 septembre chez Eric Dupont.

138, rue du Temple 75003 Paris 3e – Métro Arts et Métiers (3/11)

Vendredi 

« Mirrors of Chance – La photographie expérimentale » Ellen Carey

7 septembre – 20 octobre 2018

Galerie Miranda – 01 40 38 36 53

Une exposition dédiée au Zerogram, objet photographique aux nuances prononcées, dont le principe consiste à prendre des images, sans utiliser d’appareil photo, juste grâce à la lumière. Une lumière que maîtrise merveilleusement Ellen Carey, qui allie technique ancienne et nouvel art.

21 rue du Château d’Eau 75010 Paris 10e – Métro République (3/5/8/9/11)

Samedi

Raymond Hains à l’honneur chez Max Hetzler

8 septembre au 6 octobre 2018 (vernissage samedi 8 septembre de 18h à 20h)

Galerie Hetzler – 01 57 40 60 80 – https://www.maxhetzler.com/exhibitions/raymond-hains-saffa-seita-2018/press-fr/

Le grand artiste français d’Après-guerre est à l’honneur à la galerie Max hetzler avec l’exposition Saffa/ Seita. Le bronze des sculptures-allumettes va réchauffer l’autmomne qui arrive.

57 rue du Temple 75004 Paris 4e 

Glenn Ligon pose les questions qui fâchent chez Chantal Crousel

8 septembre – 4 octobre 2018 (vernissage samedi 8 septembre)

Galerie Chantal Crousel – https://www.crousel.com/home/exhibition/1026/Debris-FieldNotes-for-a-Poem-on-the-Third-WorldSoleil-Negre

L’artiste conceptuel américain pose des questions en trois axes : Debris Fiels/ Note for a poem on the third world / Solein nègre. Un premier solo show de peintures sérigraphiées sur toile.

10 rue Charlot 75003 Paris 3e 

Vis-à-vis : Dialogues à plusieurs à la Galerie Magda Danysz

8 septembre au 20 octobre 2018 (vernissage samedi 8 septembre de 18h à 21h)

Galerie Magda – http://magdagallery.com/fr/expositions/presentation/105/vis-a-vis

C’est à une véritable réunion de rentrée que la galerie de la rue Amelot nous convie avec une réunion entre Julia Haumont
Faile
Nicolas Bianco
Abdul Rahman Katanani
David Moreno
James Mc Nabb
Felipe Pantone
Charles Petillon
André Saraiva
Vhils. Une réunion au sommet.

78 rue Amelot 75011 Paris 11e 

« Naked light » Amélie Bertrand

8 septembre – 6 octobre 2018 (vernissage samedi 8 septembre de 11h à 21h)

Galerie Semiose – 09 79 26 16 38

Un univers graphique ultra punchy et design, où les ombres jouent avec les lumières et les couleurs pour créer des toiles aux allures de papier peint. Une peinture faite de reliefs, si bien que l’on se sent immergé dans cet espace apaisant.

54 rue Chapon 75003 Paris 3e – Métro Arts et Métiers (3/11)

« Battling with the wind » Agnès Geoffray

8 septembre – 20 octobre 2018 (vernissage samedi 8 septembre de 15h à 21h)

Galerie Maubert – 01 44 78 01 79

Des photographies douces, où les gestes remplacent la voix pour exprimer un message fort, celui de l’importance des mains. Celles qui nous servent à transmettre et communiquer dans un monde bien trop immergé sous un flot de paroles.

20 rue St-Gilles 75003 Paris 3e – Métro Chemin Vert (8)

« The Untamed Eye » Stephanie Pfriender Stylander

10 septembre – 28 novembre 2018 (vernissage jeudi 27 septembre à 19h en présence de la photographe)

Galerie de l’instant – 01 44 54 94 09

Une série de clichés hyper travaillés, en noir et blanc pour la plupart, sur les grandes stars de ces décennies. Des personnages aux visages rempli d’émotions, parfois de tristesse, qui captivent l’objectif de part leur attitude.

46 rue de Poitou 75003 Paris 3e – Métro Filles du Calvaire (8)

Visuel : © « Battling with the wind » Agnès Geoffray. 

LaCinetek : « Nous sommes le contraire absolu de Netflix »
À l’Étrange Festival 2018, les monstres touchants de « The Dark » font bon accueil au public
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *