Galerie

Pat Andrea dialogue avec Salvador Dali sur « La femme visible » à Dali Paris

Pat Andrea dialogue avec Salvador Dali sur « La femme visible » à Dali Paris

19 avril 2019 | PAR Yaël Hirsch

Jusqu’au 19 mai, la galerie Dali Paris fait dialoguer l’œuvre du grand Salvador avec celle de l’artiste néerlandais Pat Andrea autour d’un sujet important et surréaliste s’il en est : « La femme visible »

Du côté de Dali, l’on retrouve des œuvre sensuelles et précieuses : des esquisses surréalistes marquant la rencontre clé avec Gala en 1929 : Gala au dos divin, Gala grésillante comme une insecte, Gala tellement désirable. Il y a aussi la marque de l’influence du marquis de Sade et puis les modèles et l’originale de la fameuse Alice, nymphe dansant avec sa corde.

Du côté du contemporain Pat Andrea, il y a les deux extrêmes : de très grands formats aux couleurs et aux thèmes crus, violents aux thèmes infiniment daliens (« la fourchette dans les yeux » ou « la vierge des rochers ») et puis, toujours aussi cruelles et crues, des gravures torturées qui font penser aux Caprices de Goya et qui sont inspirés par l’artiste sécessionniste viennois Max Klinger.

Amazone ou vierge violée comme dans les Minotaures de Picasso, la femme y est toujours très visible, inquiétante et érotique.

Une belle leçon de surréalisme que le dialogue entre le maître des lieux et un artiste puissant d’aujourd’hui rend complètement contemporaine.

Visuels : invitation de la galerie Dali Paris

Drenge, Les Frères Loveless
Rencontre avec les trois soeurs de A-WA : « Nous arborons notre identité avec fierté »
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *