Galerie
Les vernissages de la semaine du 2 juillet

Les vernissages de la semaine du 2 juillet

02 juillet 2015 | PAR Bastien Stisi

Toute la Culture met à l’honneur des vernissages insolites cette semaine. L’imaginaire a une belle place au cœur des créations à travers des œuvres exotiques reliées au cyber-primitivisme, empreintes d’éléments rituels. Les questions de mise en espace et d’identité des couleurs participent au pouvoir évocateur des tableaux et des installations.

Radical Software, Pedro Morais

L’exposition Radical Software tient ainsi à ne pas établir d’opposition entre poterie et instagram, entre rituel anthropologique et identités virtuelles, entre artisanat et photoshop, entre hardware et software. Les nouveaux totems, rituels, mythologies et folklore trouvent leur place sur nos écrans, et l’idée même de nature se trouve transmutée par des nouveaux modèles cognitifs. L’exotisme est parmi nous, on trouve des éléments rituels et vernaculaires dans notre quotidien le plus banal. Qu’il s’agisse de cyber primitivisme, de techno-animisme ou d’un rituel dans une langue inconnue, il s’agit d’imaginer l’artisanat et la réalité augmentée d’une société à venir.

Vernissage le vendredi 3 juillet 2015. Du Vendredi 3 juillet au Vendredi 31 juillet. A la galerie Alain Gutharc, 7 rue Saint-Claude, 75003 Paris. Plus d’informations ici.

Quand fondra la neige, où ira le blanc, Rémy Zaugg

Le titre, emprunté à un tableau du peintre suisse Rémy Zaugg, a sans doute été choisi pour son pouvoir évocateur, pour ce qu’il comprend comme allusions, pour l’imaginaire qu’il véhicule. Il y est question de disparition du blanc. Est-ce bien une couleur, un monochrome ou un achrone? Quand le blanc disparaît qu’en advient-il de la suite? Une seule autre couleur est synonyme de monochrome et c’est de cela dont il s’agit dans cette exposition. Il est bien évidemment question de peinture, mais aussi de murs et d’espace. Il ne s’agit pas d’un accrochage mais d’une mise en relation de supports et de pratiques picturales. L’exposition rassemble une dizaine d’artistes, notamment John Beech, Dominique Gauthier, Bernard Joubert, Xavier Mary, Didier Mencoboni, Olivier Mosset.

Vernissage le samedi 4 juillet 2015. Du samedi 4 juillet au samedi 25 juillet. A la Galerie Les filles du Calvaire, 17, rue des Filles du Calvaire, 75003 Paris.

La Villette En Suites, Felice Varini

D’avril à septembre, La Villette accueille le peintre et plasticien Felice Varini. Il réalise quatre créations in situ : en extérieur, Galerie Est de la grande halle, et dans le pavillon Paul-Delouvrier. Une invitation à une expérience plastique en trois dimensions. Ce titre, emprunté à un tableau du peintre suisse Rémy Zaugg, a sans doute été choisi pour son pouvoir évocateur, pour ce qu’il comprend comme allusions, pour l’imaginaire qu’il véhicule. Peintre contemporain suisse, Felice Varini a la particularité d’utiliser des espaces extérieurs architecturaux dans différents lieux publics afin de les intégrer à ses peintures et de créer des illusions d’optiques.

Du 15 avril au 13 septembre. A la Grande Halle Pavillon Paul-Delouvrier, 75019 Paris, Porte de Pantin. Accès libre. Séance de signature du catalogue d’exposition par Felice Varini le 2 juillet à 18h.

To rectifie a situation

La galerie Chez Valentin est heureuse de présenter l’exposition To rectifie a situation. Avec les artistes Cécile Bart, Jean-Baptiste Bernadet, Gabriele de Santis, Stephen Felton, Laurent Grasso, Donna Huanca, George Henry Longly, Nicolas Moulin, Anne Neukamp, David Renggli, Niels Trannois, Graham Wilson.

Vernissage le samedi 4 juillet 2015. Du samedi 4 juillet au samedi 25 juillet. A la galerie Chez Valentin, 9 rue Saint-Gilles, 75003 Paris.

Visuels :
David Evrard, Die Antwoord 2013, laine et tissus.
Galerie Les filles du Calvaire
La Villette
Galerie Chez Valentin

Infos pratiques

Harcèlement moral : le magazine « Causette » condamné
« Exhibitionism » : Les Rolling Stones s’exposent à Londres en 2016
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *