Galerie

Les vernissages de la semaine du 16 avril

Les vernissages de la semaine du 16 avril

16 avril 2015 | PAR Constance Delamarre

Nous serons plongés dans des univers soit visuels soit corporels. Entre installations vidéo inspirées du cinéma chinois, photographies reproduites en peintures, eau de javel lancée sur du jean, peinture pulvérisée sur des toiles, rituels du vêtement ou promenade sans but, les vernissages de cette semaine nous en mettront plein les yeux!

Paintings from the 70’s, Jules Olitski

La Galerie Templon présente un ensemble exceptionnel de toiles datant des années 70 de Jules Olitski, maître du Color Field Painting. Ces années représentent une période d’intense inventivité pour l’artiste, qui a mis au point le processus de pulvérisation du pigment sur la toile à l’aide d’un pistolet, associé ensuite à de nouvelles techniques (chiffon, racloir, rouleau).

Vernissage le samedi 18 avril, chez Daniel Templon, 30 rue de Beaubourg 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 30 mai 2015. Plus d’informations ici

Rone : Creatures & Cie, Installations éphémères au Point Perché – Samedi 18 Avril 2015

À l’occasion du Disquaire Day, The Absolut Company a invité Rone à dévoiler l’univers de son dernier album ‘Creatures’, sorti sur le label Infine Music, au Point Perché.

Un événement pluri-artistique qui vous réserve de nombreuses surprises : découvrez les illustrations originales dessinées par Liliwood, qui a signé l’artwork de son dernier opus, ainsi que des clichés inédits du photographe new-yorkais Timothy Saccenti. Sera dévoilé en avant-première et en version binaurale (son 3D), le dernier clip extrait de l’album ‘Creatures’.

Ouverture au public le samedi 18 avril, à partir de midi.

The Coloured Sky: New Women II, Yang Fudong

La Galerie Marian Goodman a le plaisir d’exposer les nouvelles œuvres de Yang Fudong, pour sa quatrième exposition. L’artiste présente une installation vidéo multi-écrans,The Coloured Sky: New Women II, ainsi que de deux séries de photographies. Dans la lignée de New Women, film en noir et blanc réalisé en 2013 dépeignant une image de la femme inspirée du cinéma chinois des années 1930, The Coloured Sky: New Women II s’éloigne de l’esthétique du premier opus en présentant une atmosphère colorée évoquant l’enfance. Cinq jeunes femmes en tenues de plage évoluent dans un décor de bord de mer intentionnellement factice. Tour à tour ingénues ou séductrices, elles nous invitent à découvrir leur jardin secret, entre rêve et réalité.

Vernissage le samedi 18 avril, chez Marian Goodman, 79 rue du Temple 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 30 mai 2015. Plus d’informations ici

Terpsichore, Eric Duyckaerts

Martine Aboucaya est heureuse de présenter l’exposition personnelle d’Eric Duyckaerts, qui explique ceci sur le site de la galerie: « Les changements profonds et désordonnés de la chorégraphie comme des interrogations sur le corps (son langage) et les moyens techniques pour capter tous ces bouleversements m’ont donné l’idée de cette exposition. Je l’ai fait à ma façon, avec une désinvolture apparente et un engagement profond. »

Vernissage le samedi 18 avril, chez Martine Aboucaya, 5 rue Sainte Anastase 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 6 juin 2015. Plus d’informations ici.

AHHHHHHH, Valentin Liernur

Suite à sa précédente exposition chez Campoli Presti en 2014 intitulée AHH…AH…, et utilisant le procédé d’eau de javel sur du jean pour créer des toiles, Valentine Liernur, artiste de Buenos Aires, présentera AHHHHHHH.

Vernissage le samedi 18 avril de 18h30 à 20h30, chez Campoli Presti, 6 rue de Braque 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 23 mai 2015. Plus d’informations ici

Sticks and Stones May Break My Bones, Mel Ziegler

La Galerie Perrotin a le plaisir de présenter Sticks and Stones May Break My Bones, la première exposition personnelle de Mel Ziegler en France, présentant une sélection de nouvelles œuvres de l’artiste américain. Une partie de l’exposition sera également consacrée à sa collaboration avec Kate Ericson avec quelques œuvres historiques réalisées avant le décès prématuré d’Ericson en 1995.

Vernissage le samedi 18 avril, chez Emmanuel Perrotin, 76 rue de Turenne 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 6 juin 2015. Plus d’informations ici

a wander, Lionel Esteve

« a wander » signifie en anglais « une promenade sans but ». Le thème du promeneur solitaire, de son contact avec la Nature, est omniprésent dans l’œuvre de Lionel Estève. La Galerie Perrotin présentera d’abord deux grands paysages sur verre, puis six peintures sur un support particulier et nouveau : l’artiste a récolté différents types de végétations, mises à sécher sous presse, blanchies à l’encre et sur lesquelles il est venu peindre à l’aquarelle en suivant les structures organiques.

Vernissage le samedi 18 avril, chez Emmanuel Perrotin, 76 rue de Turenne 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 6 juin 2015. Plus d’informations ici

Main invisible, Laurent Proux

L’exposition n’emprunte pas par hasard son titre à la théorie de la « main invisible » d’Adam Smith, le père du libéralisme. Le travail de Laurent Proux semble retranscrire les états d’âme du capitalisme: un désordre formel rejouant l’hystérie des marchés financiers. Laurent Proux représente les pièces détachées d’un corps productif dans sa peinture, avec l’obsession de l’usine des postes de travail désertés, des paysages d’entreprises dont l’équilibre semble menacé de l’intérieur.

Vernissage le samedi 18 avril, Semiose Galerie, 54 rue Chapon 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 23 mai 2015. Plus d’informations ici

Nitidezza, Ulrich Lamsfuss

Ulrich Lamsfuss présentera Nitidezza à la Galerie Templon, une nouvelle série de peintures d’apparence hyperréaliste consacrées au désir. Cultivant la confusion entre peinture et photographie, Ulrich Lamsfuss travaille à partir de photographies tirées d’univers variés et les reproduit méticuleusement à la peinture à l’huile. Le titre italien Nitidezza fait ainsi référence à méthode d’amélioration de la précision des images.

Vernissage le samedi 18 avril, chez Daniel Templon, 30 rue de Beaubourg 75003 Paris, du samedi 18 avril au jeudi 30 avril 2015. Plus d’informations ici.

Lignine Duress, Wolfgang Tillmans

La galerie Chantal Crousel présentera l’exposition personnelle de Wolfgang Tillmans, «Lignine Duress».

Vernissage le samedi 18 avril, chez Chantal Crousel, 10 rue Charlot 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 23 mai 2015. Plus d’informations ici.

Water scars, Donna Huanca

A travers sa manipulation du vêtement et de la peau, Donna Huanca utilise l’énergie des objets pour mettre en évidence la tactilité fétichiste des processus culturels. Le vêtement, inséré dans les rituels qui définissent l’intimité du quotidien et les pratiques sociales du corps, est un véhicule de transmission culturelle, mais aussi une interface imprégnée d’anxiété. Il apparaît ici à la fois comme processus de construction de l’identité et comme dénaturation. Dans ses installations performances, la mise en scène de soi ne vise plus à s’inscrire dans un rapport d’altérité, mais de dissimulation.

Vernissage-performance le samedi 18 avril de 17h à 21h, chez Valentin, 9 rue Saint Gilles 75003 Paris, du samedi 18 avril au samedi 16 mai 2015. Plus d’informations ici

Visuels:

Camillus Banished Two, 1974, acrylique sur toile, 198 x 89 cm, courtesy de l’artiste et de la Daniel Templon

The Coloured Sky: New Women II, 5, 2014, photographie jet d’encre en couleur, 120 x 180 cm, courtesy de l’artiste et de la galerie Marian Goodman

Rock Hard Individualism, 2010, Rochers, aluminium, 84 x 166 x 12 cm, Courtesy Galerie Perrotin

Courtesy de l’artiste et de la galerie Perrotin

Courtesy de l’artiste & Semiose galerie

Courtesy de l’artiste & Galerie Daniel Templon

Courtesy de l’artiste & de Chantal Crousel

Le Nouveau Festival joue le jeu
L’annonce de la sélection de Cannes 2015 en direct
Constance Delamarre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *