Expos

L’agenda des vernissages de la semaine du 5 novembre 2015

L’agenda des vernissages de la semaine du 5 novembre 2015

05 novembre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Cette semaine, Toute La Culture vous propose un programme chargé en propositions artistiques éclectiques. L’occasion de flâner dans les galerie à la découverte de nouvelles merveilles. 

Galerie Florence Loewi – Material

Philippe van Wolputte présente une oeuvre de la série des Asbestos (« amiante »). La reproduction plus grande que nature d’une publicité pour l’amiante, faite à l’aide de photocopies, devient un commentaire amer sur cette matière toxique vendue par le passé comme un produit familial et amusant. Le diptyque de Stephan Keppel est une reproduction de ses photographies de plantes sur des feuilles de papier Pantone en fin de série. Les photographies que Stephan Keppel a prises dans les rues de Paris poursuivent ainsi leur évolution faite de reproductions et de répétitions successives. Le duo Linus Bill & Adrien Horni montre une oeuvre de grandes dimensions issue de la série des Mixed Media. A chaque fois qu’ils vendent une de leurs oeuvres sur papier, Bill & Horni en font une « copie » sur toile de même format, destinée à remplacer l’original dans les expositions futures des deux artistes. Sérigraphiée en noir et blanc sur toile de lin, la copie est faite à partir d’une reproduction photographique en noir et blanc d’une oeuvre sur papier en couleur.

Le samedi 7 novembre

Galerie Florence Loewi, 9 rue de Thorigny, 75003, Paris

Galerie Claudine Papillon – Joël KERMARREC

Claudine & Marion Papillon collaborent désormais avec Joël KERMARREC, artiste français né en 1939.  Présenter une exposition de Joël Kermarrec pourrait sembler céder aux impératifs de la mode actuelle qui incite les galeries à “re-découvrir” les artistes qui oeuvraient dans les années 70/80. Il n’en est rien?; Kermarrec s’impose par son dessin. Une visite à l’atelier a permis de retrouver intactes les qualités de dessinateur et de peintre de cet artiste cultivé et même érudit qui, avec les ans, a atteint une forme de sagesse. L’exposition rassemblera une sélection de dessins des années 80 et d’autres plus récents qui ont en commun la complexité de leur composition et la richesse de leurs références.

Le 7 novembre 2015

Galerie Claudine Papillon, 13 rue Chapon 75003 Paris

Galerie Mitterand – Duncan Wylie, « Slashers »

Depuis sa dernière exposition parisienne, en 2012 (From Chaos à la Galerie Mitterrand), Duncan Wylie a voyagé et fait voyager sa peinture. Cette période d’exploration et d’expérimentation intense dans son travail l’a d’abord mené en Afrique du Sud, où il a séjourné une année à l’occasion d’une résidence à la Nirox Foundation à Johannesburg. Ce retour en terre familière, puisque Duncan Wylie est né au Zimbabwé, lui a permis de faire évoluer sa palette, avec des tons chauds et terreux, de modifier sa pratique, avec des gestes plus lâchés et une composition plus esquissée, et enfin ses motifs, la figure humaine étant désormais au centre de sa peinture. Dès 2012, des silhouettes énigmatiques et discrètes étaient apparues furtivement sur quelques toiles encore largement dominées par des constructions architecturales en ruines. Elles représentaient une humanité précaire que l’artiste souhaitait faire émerger du chaos.

Galerie Mitterand, 79 rue du Temple, 75003, Paris

Galerie Daniel Templon – Belgique

La Galerie Templon à Paris présente Belgique, une exposition collective réunissant neuf artistes incontournables de la scène contemporaine belge : Michaël Borremans, Peter Buggenhout, Berlinde De Bruyckere, Thierry De Cordier, Wim Delvoye, Jan Fabre, Hans Op de Beeck, Luc Tuymans, Jan Van Imschoot. L’exposition est née de l’initiative de Daniel Templon, qui souhaitait rendre hommage à la Belgique à travers une sélection des artistes qu’il affectionne tout particulièrement. Elle a été réalisée avec la complicité de Philippe Van Cauteren, directeur du S.M.A.K (musée municipal pour l’art contemporain) de Gand. Plus de vingt œuvres, provenant de musées, de collections privées ou des ateliers des artistes, donnent à découvrir un panorama subjectif de l’art contemporain belge des années 1990-2010, à travers le dessin, la peinture et la sculpture.

Galerie Daniel Templon, 30, rue de Beaubourg, 75003 Paris

Galerie Nathalie Obadia – Jorge Queiroz

Jorge Queiroz, nous ayant habitué à une exploration des techniques liées au dessin, aborde ici le medium de la peinture. Pour autant, l’artiste continue de mettre à mal notre perception dans ses univers fictifs, peuplés de personnages inachevés aux corps hybrides, d’objets étranges disséminés dans de multiples espaces quasi flottants. Ces évocations formelles organiques animées de couleurs fortes — oranges, pourpres, verts profonds —, évoquent le caractère introspectif de ces mondes parallèles, au cœur de la pensée la plus intérieure de l’artiste. Chaque toile est alors l’occasion de se plonger dans un réseau de scènes qui s’entrechoquent, créant des narrations aux significations secrètes.

Le 7 novembre 2015

Galerie Nathalie Obadia, 18, rue du Bourg-Tibourg, 75004 Paris

Visuels : ©Officiels et DR

[Interview] Guillaume Descamps et Véronique Caboche Letac : « nous aidons tous les gens qui ont un projet artistique »
Les soirées du week end du 6 novembre !
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *