Arts

Exposition Voices on the rise, l’actualité par les femmes afghanes

09 mars 2010 | PAR Delphine Ameline

La Dorothy’s Gallery présente une exposition engagée et passionnante – Voices on the rise – consacrée aux femmes afghanes qui œuvrent à la reconstruction de leur pays. En collaboration avec l’ambassadeur de l’Afghanistan en France, Son Excellence Omar Samad, cette rétrospective oscille entre dénonciation, humour et art, à travers un programme culturel varié jusqu’au 11 avril.

Photo de Katherine Kiviat
Photo de Farzana Wahidy


La Dorothy’s Gallery expose, jusqu’au 11 avril, des photographies de femmes afghanes. Journalistes, photographes, parlementaires, activistes,  toutes ces femmes œuvrent à la reconstruction de leur pays et risquent leur vie chaque jour. Cette mise en abîme des femmes est à la fois un témoignage, un engagement politique, mais également une plongée dans ce pays trop connu pour ses guerres. Cette rétrospective souligne également la journée Internationale de la Femme du 8 mars pour ces révolutionnaires, mortes pour certaines d’entres elles.

C’est à travers une quarantaine de photographies de différents artistes que l’on peut découvrir la face cachée de l’Afghanistan. Cette petite galerie pleine de charme nous fait entrer dans une souffrance pleine d’espoir. On peut voir une femme qui pose fièrement, dans le désert, entourée de chameaux. À ne pas s’y méprendre, cette femme a gagné un siège dans le Wolesi Jirga, la nouvelle chambre du Parlement Européen. La photographe Latamia Farshad présente une photo poignante avec « Women demonstrating against violence, against women » avec une femme voilée activiste. Dorothy Polley, la galeriste, a voulu aller au delà de la simple exposition de photographies. Elle désire faire de sa galerie un véritable centre culturel. Son accent américain et sa passion pour Barack Obama donne tout de suite cette impression de voyage et de découverte. Elle veut dépayser les visiteurs, et c’est réussi. Dorothy a choisi l’Afghanistan car elle désire « faire quelque chose pour Obama ». Elle pense que cette exposition des femmes afghanes permet une ouverture d’esprit et une autre vision des relations avec ce pays. Démocrate engagée, elle voit ces photos comme une représentation de l’ouverture des États-Unis sur le monde. C’est avec émotion qu’elle confie que cette exposition est née en seulement trois semaines après avoir rencontrée le vice président du Parti Démocrate américain. Cette immersion permet aux visiteurs, avides de découvertes et de voyages, une aventure culturelle. À l’occasion de la journée Internationale de la Femme, une projection de « Lisa, Afghan Travesti » se déroulera le 8 mars de 18h00 à 21h00, en présence du réalisateur Barmak Akram. Le 25 mars, une conférence d’Aman Mojadidi, directeur de la culture et l’héritage à Turquoise Mountain (une ONG dont l’objectif est la protection des vestiges artistiques et historiques de l’Afghanistan) se déroulera de 19h00 à 21h00 sur le thème des pratiques artistiques contemporaines dans le contexte de guerre, ainsi que le rôle public et politique de l’art. Enfin, Emeric Lhuisset, artiste et professeur à Science Po Paris présentera le 1er avril de 19h00 à 21h00 une approche artistique sur l’Afghanistan contemporain à travers son propre travail.  Une petite galerie au programme très rempli et très engagé, qui offre une immersion culturelle pleine d’émotion.

Photo de Masood Hossaini


Exposition « Voices ont the rise » jusqu’au 11 avril à la Dorothy’s Gallery, 21 rue Keller, 75011, M° Bastille, 01 43 57 08 51. Confirmer votre venue à l’adresse suivante ré[email protected]

 

Infos pratiques

Get well Soon : 16 mars la Cigale
Chopin à la Cité de la Musique ou l’atelier du compositeur
Delphine Ameline

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *