Arts
Disparition de Goksin Sipahioglu, père de l’agence Sipa Press

Disparition de Goksin Sipahioglu, père de l’agence Sipa Press

06 octobre 2011 | PAR Elodie Rustant

Le photographe G. Sipahioglu nous a quittés hier à l’âge de 84 ans.

Né à Izmir en 1926, ce passionné de l’information arriva à Paris en 1966 et devint célèbre notamment par ses fameux clichés de mai 68. Blessé lors de ces évènements par une grenade, il fonda en 1973 la grande agence Sipa Press. Les plus grands noms du photojournalisme y sont désormais associés : Abbas, Alexandra Boulat, Patrick Chauvel, Reza, Alain Mingam…

Chasseur de scoops insatiable, il couvrit les plus importants conflits et évènements politiques : guerre du Sinaï en 1956, crise des missiles de Cuba, ou encore Printemps de Prague.

La crise de la presse contraignit Sipahioglu à vendre son agence endettée à Sud Communication en 2001.

« C’était l’un des derniers seigneurs du métier », a confié Jean-François Leroy, directeur de Visa pour l’image à l’AFP.

Salon de la photo 2011
Web série « Melodigger » : De la lumière vers l’ombre
Elodie Rustant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *