Design

Le dessein du geste : le design confronté aux traditions s’expose à l’Hôtel de Ville

Le dessein du geste : le design confronté aux traditions s’expose à l’Hôtel de Ville

31 juillet 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

L’édition 2012 des Designer’s days avait eu comme propos la question de l’identité.  Nous avions pu savoir comment  des marques anciennes de plusieurs siècles s’interrogeaient sur le virage design. Il s’est agit d’entrer dans la contemporanéité pour des institutions comme Hermès, l’Ecole des Art Déco ou Henryot &Cie. La Mairie de Paris exposera lors du « dessein du geste, design et savoir-faire » les liens qui unissent deux volets d’un même destin.

L’exposition installée dans les salles des Prévôts et des Tapisseries de l’Hôtel de Ville de Paris sera un parcours au coeur des manufactures françaises de grande tradition qui ont fait le pari de la création contemporaine.Le choix de ce lieu pour l’exposition a été dicté par l’engagement de la Capitale dans la promotion et la sauvegarde des métiers de la création. Le Salon des Tapisseries a été justement créé pour mettre à l’abri de très belles tapisseries réalisées au XVIe siècle.

Le visiteur sera plongé tout de suite dans le sujet : un film liminaire de 3 minutes, réalisé par Corentin Banzet, place l’artisan au centre du propos et magnifie son aptitude à transformer la matière. En collaboration avec Freeka Tet, les bruits captés dans les usines seront transformés et diffusés afin de restituer l’ambiance des ateliers.Le visiteur découvre ensuite les objets des 26 sociétés retenues pour cette exposition. Le dialogue entre créations contemporaines et pièces patrimoniales permet de comprendre la pertinence de la collaboration entre savoir-faire et design en illustrant les différents axes d’innovation que le designer apporte à l’entreprise.

Infos pratiques

Les sorties cinéma du 1er août
Encore un télé-crochet…
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *