Arts

Btoy exposent leur street art à la galerie Itinerance jusqu’au 23 janvier

04 janvier 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Après avoir exposé cette année à la Carmichael Gallery à Los Angeles ainsi qu’à la Bricklane Gallery à Londres, les Barcelonais Btoy ont leur première exposition solo parisienne. Les pochoirs d’Andrea Michaelsson s’inspirant des icônes féminines des années 50 répondent aux illustrations de son compagnon Ilia Mayer qui nous transporte dans un univers dont on ne sait s’ il est féerique ou démoniaque.

S’associant à Samantha Longhi de Stencil History X pour sa programmation, la Galerie Itinerrance se positionne désormais dans le domaine du street art exclusivement et du pochoir en particulier. Btoy ouvre une saison 2009-2010 internationale qui verra le passage de grandes figures telles que le belge Roa, l’américain Logan Hicks, les italiens Sten & Lex, le polonais M-City, ou le français C215, qui ont fait le tour du monde, tant dans les rues que dans les galeries.

Andrea Michaelsson est la partie féminine du duo Btoy. Andrea s’intéresse à l’image de la femme dans le temps, à diverses époques. Ses compositions picturales sont faites d’éclaboussures de couleurs donnant vie aux modèles du passé, notamment de l’univers rétro hollywoodien des années 20 aux années 50 telles que Judy Garland jouant la Dorothée du Magicien d’Oz ou Elisabeth Taylor dans le rôle de Cléopâtre. Pratiquant le pochoir depuis 2001, Andrea a affirmé sa place aujourd’hui au sein de la scène internationale. Elle a ainsi été invitée par Banksy au Cans Festival en 2008, aux côtés de cinquante des meilleurs artistes pochoiristes du monde. On a également pu découvrir son travail en France à l’occasion du festival international de graffiti Kosmopolite à Bagnolet en juin 2008. Atelier d’Andréa, Barcelone, 2009

(c) Btoy

Ilia Mayer est la partie masculine du duo Btoy. Il développe dans son oeuvre picturale une vision personnelle de l’individu et sa relation à la nature, qui pourrait évoquer les films de Miyazaki tels que Princesse Mononoke, ou l’univers des bandes dessinées de Shigeru Mizuki avec les croyances et légendes populaires japonaises. Son style allie de fines lignes graphiques et une palette claire, travaillant à la fois le poscal et l’aquarelle. En 2008, suite au Cans Festival, la structure initialement créée par Banksy nommée “Pictures on Walls” édite plusieurs sérigraphies à partir du travail d’Ilia et commence à présenter son travail au sein d’expositions collectives. Ilia pousse la créativité à travers la pratique parallèle de la musique électronique expérimentale, ce qui donne lieu à des performances faisant fusionner les sens.

Galerie Itinerance, 7 bis rue René Goscinny – Paris 13e, 01 53 79 16 62, M° Grande Bibliothèque – sortie n°3 rue Goscinny, Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous.

Gagnez 2X2 places pour le concert de Bizern le 15 février à la Maroquinerie
Michael Jackson en duo avec Lenny Kravitz
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Btoy exposent leur street art à la galerie Itinerance jusqu’au 23 janvier”

Commentaire(s)

  • lili lacet

    ca donne envie d’aller voir….
    MERCI

    janvier 10, 2010 at 7 h 41 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *