Architecture

Paris rayonne au Musée de Cluny

15 février 2010 | PAR Delphine Ameline

Le musée de Cluny, musée national du Moyen Âge présente Paris de façon inédite du 10 février au 24 mai avec l’exposition « Paris, ville rayonnante ». Plus de 200 œuvres issues d’édifices prestigieux comme Notre – Dame ou la Sainte – Chapelle sont exposées et affirment ainsi Paris comme le centre artistique de l’Europe au XIIIème siècle.

L’exposition « Paris, ville rayonnante », présente plus de 200 œuvres issues d’édifices prestigieux comme la Sainte-Chapelle ou Notre-Dame. Paris, au XIIIème siècle, atteint une expansion économique qui lui permet de développer son architecture. Les évêchés de chaque ville veulent la plus belle cathédrale. L’art se développe alors dans le Paris du XIIIème siècle. À l’heure où se dessine le Grand Paris, cette exposition permet de faire un lien entre le XIIIème siècle et aujourd’hui. Un rayonnement artistique qui influence encore aujourd’hui le paysage urbain.

L’exposition présente des fragments de la façade occidentale de Notre-Dame. Des courbes, des pierres, une architecture au style gothique rayonnant. Une esthétique impressionnante avec une volonté de hauteur, une recherche de la verticalité, une alternance des vides, des pleins, et une multiplication des jeux de lumières et de couleurs.  Le style gothique a cependant connu une évolution. Il est d’abord dit « primitif » (XIIème siècle), puis « classique » (1190 – 1230), vient ensuite le gothique « rayonnant » (1230 – 1250), puis le gothique « flamboyant » (XV / XVIème siècle). « Paris, ville rayonnante » est une ode au gothique rayonnant. Né en 1231, il s’impose clairement à partir des années 1240. Tous les édifices en chantier à l’époque suivent ce style et il se développe alors dans toute l’Europe. Les églises deviennent de plus en plus hautes, les fenêtres s’agrandissent, les gargouilles prennent place.

L’architecture gothique rayonnant est alors incarnée à travers deux édifices : Notre-Dame et la Sainte-Chapelle, chef-d’œuvre de l’art gothique, et apogée du rayonnant pour certains. Ces deux cathédrales mettent en lumières le travail de grands maitres : Pierre de Montreuil, architecte à l’origine de la Sainte Chapelle et Jean de Chelles architecte de la cathédrale Notre-Dame.

La sculpture est également à l’honneur dans cette exposition, avec des torses, des fragments, des têtes. Un ensemble de sculptures au style gothique. La première sculpture, « La Vierge à l’Enfant » (vers 1245-1255) est remarquable. Chaque pièce du musée donne une impression de Cour. Sobrement décorée, en accord avec l’idéal ascétique des ordres de l’époque. Mais finalement, le rayonnant n’est pas seulement le style d’une Cour, mais d’une ville.

Les autres arts de l’époque ne sont pas oubliés. À l’apogée du gothique rayonnant, tous les arts sont en relations les uns avec les autres. Une pièce permet ainsi la découverte les productions parisiennes en matières d’orfèvreries, d’ivoires ou de mobilier.

Une exposition romantique, qui permet de découvrir le Paris du XIIIème siècle et toute la richesse des décors architecturaux dont les vestiges sont  aujourd’hui une fierté.

« Paris, ville rayonnante », jusqu’au 24 mai, Musée de Cluny, 6 Place Paul Painlevé, 75005, M° Cluny – Sorbonne, tljrs (sauf le mardi), 9h15 – 17h45, 8,50 euros, et tarif réduit 6,50 euros(gratuit pour les – 26 ans et pour tous les 1er dimanches du mois).

Les Black Eyed Peas offre une troisième date de concert à Bercy
Soirée spéciale «Michael Jackson’s This is It » au Virgin Mégastore des Champs-Élysées
Delphine Ameline

2 thoughts on “Paris rayonne au Musée de Cluny”

Commentaire(s)

  • fr

    Je ne sais pas si c’est le dossier de presse que vous avez recopié, mais votre compte-rendu est un tissu d’erreurs et de mauvaise compréhension de l’avolution du gothique. En passant, l’auteur de l’article Pierre de Montreuil à l’universalis, souligne que celui ci travailla à Notre Dame, mais sans doute aps à la sainte chapelle. et cet auteur est l’ancien directeur du musée de cluny.

    février 28, 2010 at 12 h 08 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *