Actu
Sade perd son éditeur

Sade perd son éditeur

30 septembre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Jean-Jacques Pauvert était l’éditeur de Sade, il s’est éteint le samedi 27 septembre à 88 ans.

Étonnante coïncidence. Le 13 octobre, Sade fera l’objet d’une exposition au Musée d’Orsay et voici que son éditeur choisit de s’en aller là.

C’est lui qui a publié Histoire d’O, alors qu’il n’avait que 19 ans. L’ironie le voit être confronté à la justice pour avoir publié les sulfureuses oeuvres du Marquis.

Il sera à la tête également de la revue Bizarre. Il aura édité Georges Darien, Georges Bataille, Gilbert Lely, André Breton, Erckmann-Chatrian, Pierre Klossowski, Raymond Roussel, Charles Cros, Lewis Caroll, Albertine Sarrazin, la comtesse de Ségur, Oscar Panizza, Fulcanelli, Eugène Canseliet, Dalí, C. R. Maturin, Boris Vian, entre autres.

Visuel : Affiche de l’exposition « Sade. Attaquer le soleil »
Franz von Stuck (1863 -1928)
Judith et Holopherne
1927
Huile sur bois
H. 82 ; L. 72 cm
Collection particulière
© Droits réservés

Yves Robert devient directeur du Centre National des Arts Plastiques
From Sonia to Nina, hurlement de la beauté aux Bouffes du Nord
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture