Politique culturelle

Suzanne Cotter à la tête du Mudam Luxembourg

Suzanne Cotter à la tête du Mudam Luxembourg

17 octobre 2017 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Suzanne Cotter a été nommée directrice du Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean par le Conseil d’administration du Mudam Luxembourg.

Après avoir dirigé le Musée d’Art Contemporain de la Fondation Serralves de Porto pendant quatre ans de 2013 à 2017, Suzanne Cotter est la désormais directrice du Mudam Luxembourg où elle prendra ses fonctions au lundi 1er janvier 2018. La nomination de cette nouvelle directrice marque ainsi la fin d’un processus de 40 candidatures analysées par un comité de sélection tels que Catherine Grenier de la Fondation Giacommetti de Paris, Frances Morris du Tate Modern de Londres, de Philippe Dupont, Paul di Felice, Danièle Wagener et Catherine Decker, membres du Conseil d’administration du Mudam Luxembourg ainsi que du Dr Hans-Peter Wipplinger du Léopold Museum de Vienne.

D’origine australienne, Suzanne Cotter a intégré l’université de Melbourne d’Australie, l’École du Louvre de Paris ainsi que l’Institut Courtauld de Londres pour y suivre des études d’histoire de l’art. Elle suit ensuite une formation postgrade en management culturel de 2006 à 2007. Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote financé par l’Union européenne avec l’objectif de promouvoir la place des femmes dans le milieu culturel et artistique. Après son bagage universitaire, elle est engagée à la tête du Modern Art Oxford où elle est d’abord conservatrice en chef puis directrice-adjointe à partir de 2008. Durant cette période, elle devient en France, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la culture et de la communication de l’époque. Elle est ensuite la commissaire du Projet Abu Dhabi à la Solomon R.Guggenheim Fondation de  New York de 2010 à 2012.

Fière de cette nomination, Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Héritière de Luxembourg  s’est dit satisfaite de la venue de Suzanne Cotter au Mudam Luxembourg: « Nous sommes ravis de l’accueillir au Mudam Luxembourg. La clarté de sa vision,sa formidable expérience acquise tant en Europe qu’aux États-Unis de même que sa reconnaissance au niveau international sont autant d’éléments qui j’en suis convaincue feront d’elle une excellente directrice. »

Visuels: Wikimedia Commons, monipag.com.

« Happy World Food », la Cuisine du monde à votre table, par Anne Coppin
Joana Hadjithomas et Khalil Joreige remportent le prix Marcel Duchamp 2017
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *