Politique culturelle
Spotify risque de limiter son offre gratuite

Spotify risque de limiter son offre gratuite

13 août 2015 | PAR Hakim Akcha

Depuis quelques jours, des rumeurs trainent par ci par là sur la toile. Spotify serait en train de réorganiser ses offres et prévoirait ainsi de limiter l’écoute à certains titres pour les utilisateurs de l’offre gratuite. 

Depuis le début du moi d’Août de nombreuses rumeurs se diffusent un peu partout sur le net. Apparemment, Spotify voudrait limiter certains contenus à ses seuls abonné-e-s de l’offre payante. Fort de près de quatre-vingt millions d’utilisateurs, la plateforme de téléchargement musical légal ne compte que vingt millions d’abonné-e-s à l’offre payante. Une proportion qui ne satisfait pas la direction de Spotify et encore moins les ayants droit qui vendent leurs musiques et chansons à la plateforme.

La direction de Spotify espère qu’avec cette limitation de contenu, qui a d’ailleurs toujours été catégoriquement rejetée, les utilisateurs du forfait gratuit ressentent un manque et finissent par s’abonner aux forfaits payants. Pour cela, différentes stratégies seraient envisagées, notamment la privatisation de certains albums pour les seuls abonné-e-s à l’offre payante ou une réduction du temps d’écoute pour les autres. Enfin, la dernière des possibilités, et celle qui semble la plus efficace, consisterait à ne permettre aux utilisateurs sans forfait de visionner et d’écouter seulement deux ou trois chansons d’un album. Ajoutons que les abonnés disposeront également de contenus totalement exclusifs comme les vidéos qui viennent d’arriver sur la plateforme.

Une stratégie marketing qui peut se comprendre aux vues de la situation dans laquelle se trouve la plateforme. En effet, il ne reste plus que deux mois à la plateforme suédoise pour trouver un nouvel accord dans le but de renouveler certains de ses contrats avec les plus grands studios mondiaux, à savoir Universal, Sony et Warner. Sans ces trois contrats de licence, c’est la déchéance assurée pour Spotify, comme ce fut le cas avec Grooveshark et sans doute bientôt avec Soundcloud (pour consulter notre article sur le sujet, cliquez ici.) .

Pour consulter notre article sur les différentes plateformes de téléchargement légal de musique, cliquez ici.

 Visuel : © Logo officiel de Spotify. 

Prada Journal : le concours littéraire de la maison Prada
« Homeland » : L’attentat de « Charlie Hebdo » dans la saison 5
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *