Politique culturelle
Sophie Aram sous protection policière à la suite de son billet anti-Le Pen de janvier 2011

Sophie Aram sous protection policière à la suite de son billet anti-Le Pen de janvier 2011

14 décembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

L’humoriste de la matinale de France Inter est depuis plusieurs semaines sous protection policière . les menaces ont certainement commencé dès le 12 janvier dernier, lorsque Sophia Aram avait dressé un portrait au vitriol de Jean-Marie Le Pen et de ses électeurs (qu’elle a traités de « gros cons ») sur le plateau de France Inter, à l’occasion de la retraite du chef du FN et en sa présence. Télérama a révélé cette semaine que, craignant une agression de membres de l’extrême-droite, l’humoriste était désormais protégée par des gardes du corps.

Au début, la chroniqueuse n’a pas fait attention aux premiers appels et lettres de membres du FN la menaçant, mais lors de la tournée de son spectacle « Crise de Foi », plusieurs incident l’ont effrayée et l’ont décidée à demander une protection. Sophia Aram souhaitait rester discrète sur cette situation mais cette semaine, par le biais de son mari et agent, elle a décidé qu’il fallait que « les électeurs sachent quelles sont les méthodes utilisées par une partie des supporters du Front national ». D’après Le Monde, Sophia Aram n’est pas la seule humoriste inquiétée par des militants FN. Après avoir traité ces derniers de »fils de pute » en direct de chez Morandini sur la chaîne Direct 8, Mathieu Madénian aurait également fait l’objet de menaces virulentes.

Desperate Housewives : la saison 7 en DVD
L’université de Tours censure le « Concert solo » de Laurent Couson
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Sophie Aram sous protection policière à la suite de son billet anti-Le Pen de janvier 2011”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *